Sports
13:45 20 janvier 2020

Deuxième moitié de saison: les Dynamiques ont les yeux fixés sur leurs objectifs

Deuxième moitié de saison: les Dynamiques ont les yeux fixés sur leurs objectifs
Sabrine Khelifi est encore indécise face à son avenir. L’aventure américaine est toujours possible alors que l’Université Laval est encore une option pour la vedette des Dynamiques. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

BASKETBALL. Le circuit collégial provincial est toujours âprement disputé sur ses différents parquets. Les programmes féminin et masculin des Dynamiques du cégep Sainte-Foy ne sont pas rendus au même endroit. Du côté féminin, on veut reproduire les succès de l’an dernier alors que les hommes ont commencé une reconstruction et souhaitent retrouver les lettres de noblesse du programme.

Dave Laroche aime bien ce qu’il voit de sa formation. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

À mi-chemin du calendrier, les filles se retrouvent à égalité en tête du classement avec une fiche de huit gains et un seul échec. L’entraîneur-chef Dave Laroche est satisfait de sa troupe jusqu’à maintenant. «Nous avons très mal commencé la saison contre Dawson, mais les choses se sont replacées par la suite. Je suis très satisfait, nous jouons du bon basketball. Nos objectifs ne changent pas. Nous voulons gagner le championnat provincial et terminer sur le podium au championnat canadien.»

Les Dynamiques peuvent compter sur un trio d’arrières exceptionnel. Frédérique Beaudry-Blais, Léa-Sophie Verret et Sabrine Khelifi sont dominantes et contrôlent le jeu pour les Fidéennens à chaque rencontre. «Je pense que pour gagner il faut que tes joueuses vedettes soient tes meilleures joueuses et elles nous donnent une chance de gagner à chaque match. Le match face à Montmorency est un bon exemple, nous n’avons pas bien lancé du périmètre, mais nous avons trouvé une façon de gagner face à un adversaire coriace», affirme le pilote après un gain de 66-55 face aux Nomades de Montmorency.

Faire les séries

Vincent Plante amène un vent de renouveau à la barre des Dynamques. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Du côté masculin, les Dynamiques sont engagés dans une lutte à finir pour le sixième rang qui donne le dernier accès aux séries éliminatoires. Avec une fiche de quatre victoires et six défaites, tous les espoirs sont permis pour la troupe du nouvel entraîneur-chef de la formation, Vincent Plante. «Je suis vraiment satisfait de la première moitié de saison. Nous sommes en train d’établir les fondements d’une culture d’excellence et je suis content de la façon que nos joueurs ont répondu. Je crois simplement qu’il faut continuer à progresser pour atteindre notre objectif de faire les séries», mentionne l’entraîneur-chef.

Dans un match particulièrement serré face aux Nomades de Montmorency, les Dynamiques ont encaissé une défaite crève-cœur par le pointage de 78-76. Loïs Savard, qui continuera sa carrière avec le Rouge et Or après son stage collégial, Alexandre Philippon et Michel-Edouard Jolicoeur par son jeu défensif ont été solides dans la défaite. Même si le pilote n’était pas satisfait du jeu de sa formation lors de la partie, il voyait tout de même une occasion de s’améliorer. «Dans les situations corsées, je n’ai pas aimé notre sélection de lancers, mais l’effort des gars est bien présent et ils vont apprendre de cela.»

Phase de jeu entre les Nomades et les Dynamques. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *