Hockey
16:48 13 janvier 2020

61e édition Tournoi international de hockey pee-wee de Québec: la tradition mêlée au renouveau évènementiel

61e édition Tournoi international de hockey pee-wee de Québec: la tradition mêlée au renouveau évènementiel
Les journée pour les écoles seront le 14 et le 17 février alors que la direction du tournoi a distribué 46 000 billets dans la région. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

HOCKEY. Bien ancré dans les mœurs de la population de Québec, le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec (TIHPWQ) entend bien conserver sa tradition, mais souhaite également devenir un évènement incontournable pour ceux qui se déplacent pour assister aux parties qui se dérouleront 12 au 23 février.

«On veut que ce soit aussi gros que la 60e édition. On ne veut pas retomber en bas de ça, il faut que ce soit un évènement incontournable. Nous avons vraiment frappé un coup de circuit l’an dernier avec la venue des frères Hanson et il y aura trois journées de consacrées aux partisans avec la venue de plusieurs anciennes vedettes de la LNH», affirme le directeur général du tournoi, Patrick Dom.

Le livre écrit pour la 60e édition du tournoi par Jean-Pierre D’Auteil et Jean-Philippe Otis La partie n’est pas terminée est maintenant disponible dans sa traduction anglaise The game is not over et l’est également en format numérique. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Éric Lindros, Owen Nolan, Ken Dryden, Dave Morrisette, Mike Bossy seront tous de la partie, mais c’est possiblement la venue de Chris Nilan, Alain Côté et de l’officiel Kerry Fraser qui fait sursauter. «Il faudra possiblement demander plus de sécurité! Sans blague, je pense que c’est une bonne nouvelle pour les fans et je crois que les amateurs seront heureux de prendre des photos avec Lindros et Fraser. Je suis persuadé qu’ils auront un bel accueil du public.»

D’autres nouveautés seront à l’honneur dont la visite de la Tournée hockey d’ici de Rogers avec l’animateur Ron MacLean et Tara Slone les 15 et 16 février. Le TIHPWQ aura également une bière fabriquée spécialement pour lui alors que La 61 sera vendue pendant le tournoi ainsi qu’une sauce piquante de la marque Firebarns.

Plus de 40 joueurs de la LNH seront présents lors du tournoi à titre d’entraîneurs, parents ou accompagnateurs. Finalement, le populaire encan silencieux sera de retour ainsi qu’un feu d’artifice le vendredi 21 février vers 21h.

Sur la glace

Il y a 45 équipes qui seront hébergées cette année et le tournoi a pourvu toutes les places même si la direction a mentionné avoir besoin de familles en cas de besoin. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Le tournoi fracassera un nouveau record en 2020 alors que pas moins de 20 pays participeront à l’évènement dont une première participation pour la Croatie et la Corée du Sud. C’est un total de 56 nouvelles formations qui découvriront les charmes du tournoi et de la ville de Québec. Aucun changement n’a été apporté aux différentes divisions alors que 120 parties seront disputées au Centre Vidéotron. Les mini Nordiques et les mini Remparts seront évidemment de la partie.

«Il y a des choses qui ne changeront jamais, l’excitation des jeunes joueurs pour le tournoi ainsi que l’engouement du public pour le TIHPWQ seront toujours présents», estime le président du tournoi Michel Plante.

Le tournoi 2019 en chiffres

14 400 000$ sont les dépenses touristiques reliées au tournoi, 213 420 entrées au Centre Vidéotron, 123 820 visiteurs uniques, 1200 bénévoles et 31 800 nuitées en établissement commercial sont attribuables au tournoi.

Le tournoi a reçu un appui financier de 181 000$ du gouvernement du Québec pour la 61e édition. Le ministre suppléant de la région de la Capitale-Nationale, Jonatan Julien, en a fait l’annonce. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *