L'Appel
18:54 21 novembre 2019

55e Coupe Vanier: les Carabins devront fournir un effort défensif exceptionnel

55e Coupe Vanier: les Carabins devront fournir un effort défensif exceptionnel
La photo traditionnelle pour le match de la Coupe Vanier. (Photo Métro Média - Jean Carrier)

FOOTBALL. Le dernier affrontement de la saison en football universitaire canadien permet de mettre en valeur les forces de chaque formation alors que la redoutable attaque des Dinos de Calgary se frottera à l’étanche défensive de la formation montréalaise. Pour l’entraîneur-chef Dany Maciocia, le défi est immense.

«Ils possèdent le meilleur quart-arrière au pays et ils sont très explosifs en attaque. Adam Sinagra est un quart qui peut tout faire sur le terrain et simplement le contenir me fait passer présentement des nuits blanches. En plus, les jumeaux Philpot sont assurément à surveiller comme receveurs de passe. Ils sont équilibrés en offensive et je ne pense pas qu’on pourra les arrêter totalement, mais il faudra les contenir», mentionne le dirigeant des Carabins qui en sera à sa troisième participation à la Coupe Vanier.

Dany Maciocia est le seul entraîneur-chef de l’histoire à avoir remporté la Coupe Grey et la Coupe Vanier. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Les Carabins peuvent toutefois s’appuyer sur une défensive aguerrie qui est menée par le secondeur Brian Harelimana. «C’est vrai qu’ils ont une puissante offensive et ils sont costauds sur la ligne à l’attaque, mais nous avons beaucoup de vitesse en défensive et il faudra l’utiliser pour avoir du succès», affirme le frère de Kean Harelimana, qui joue avec le Rouge et Or.

Le plan de match défensif des Carabins sera assurément complexe alors que Dany Maciocia a confirmé qu’il prépare plusieurs jeux exotiques pour essayer de mélanger le quart-arrière de dernière année Adam Sinagra. «Tu ne peux pas arriver avec un plan de match conventionnel avec un quart-arrière de cette trempe, j’espère qu’il n’a pas tout vu durant son séjour universitaire et nous lui réservons des surprises. J’espère également que la foule présente va se ranger derrière nous. Nous sommes l’équipe championne du RSEQ et je crois que c’est une bonne chose si la Coupe Vanier reste au Québec. Il y a plus de similitudes entre deux équipes du Québec qu’un club du Québec et un autre de l’Alberta», mentionne l’expérimenté entraîneur pour essayer de convaincre des partisans du Rouge et Or d’encourager sa formation.

Brian Harelimana a mentionné qu’il a encouragé son frère l’an dernier et que c’est maintenant au tour du secondeur du Rouge et Or de lui renvoyer la pareille. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Mystère

On ne connaît toujours pas l’identité du pivot partant des Carabins, mais si on se fie aux propos du receveur de quatrième année Raphaël Major-Dagenais, l’indécision ne dérange pas l’entourage de l’équipe. «Nous sommes prêts et nous sommes confortables avec nos deux pivots. Ils ont une bonne défensive avec de bons athlètes et nous devrons être en mesure de profiter de ce qu’ils nous donnent. On veut contrôler l’horloge pour éviter que notre défensive passe trop de temps sur le terrain, mais s’il y a des jeux explosifs à faire, nous serons là. Notre unique triomphe national a eu lieu en 2014, mais c’est une formation différente que nous avons et il faut créer notre propre histoire.»

Le receveur a même osé contredire légèrement son entraîneur en offrant sa perspective sur quelle formation la foule devrait encourager samedi à 13h. «Je pense que ce serait demander beaucoup aux partisans du Rouge et Or de nous encourager, mais s’ils veulent le faire, on va les accueillir», termine l’athlète originaire de la Gaspésie.

Raphaël Major-Dagenais a disputé la deuxième meilleure partie de sa carrière la semaine dernière à la Coupe Uteck. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *