Football
13:39 12 novembre 2019

Troix prix majeurs pour le Rouge et Or football

Troix prix majeurs pour le Rouge et Or football
Les lauréats du RSEQ. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

DISTINCTION. La conférence du RSEQ décernait ses honneurs individuels de la dernière saison du circuit universitaire québécois. Le Rouge et Or a vu trois de ses membres ramener des prix importants à la maison, mais c’est le pivot de l’Université Concordia, Adam Vance, qui a ramené le prix prestigieux en remportant le trophée Jeff Russel remis à l’athlète par excellence de la conférence.

«C’est une saison qui ne s’est pas terminée comme j’espérais avec une blessure à mon dernier match, mais j’ai eu beaucoup de plaisir quand même. Il y avait un grand défi avec un nouveau système offensif, mais tous les entraîneurs à l’attaque ont travaillé fort pour faire assimiler les jeux aux athlètes. Au Québec, le football c’est du sérieux», mentionne le quart-arrière originaire de la Californie.

Le joueur par excellence du RSEQ Adam Vance. (Photo Métro Média – Jean carrier)

Le receveur lavallois Antoine Dansereau-Leclerc s’est distingué en remportant le titre du joueur des unités spéciales de l’année. Dansereau-Leclerc a maintenu une moyenne de 9,2 verges par retour tout en menant la conférence pour le nombre de verges gagnées sur les retours avec 416, il a également inscrit un touché. «Il y a une longue tradition d’excellence sur les unités spéciales chez le Rouge et Or et j’ai simplement fait ce que les entraîneurs exigent.»

Jean-William Rouleau a prouvé à tous qu’un joueur n’a pas besoin de venir d’un gros programme collégial en division un pour s’illustrer dans le circuit québécois. Issu du programme collégial de Rimouski en troisième division, Rouleau a su faire sa marque dans le défensive de Marc Fortier. Le solide joueur de ligne défensive attribue ses succès avec le Rouge et Or à son entraîneur-chef. «Glen est aussi mon entraîneur de position et il nous pousse à être meilleur constamment et à tous les jours. C’est pour ça que j’ai opté pour Laval comme choix d’université.»

Jean-William Rouleau a terminé la saison avec 3.5 plaqués pour des pertes. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Finalement, Glen Constantin a remporté l’entraîneur de l’année de la conférence pour une neuvième saison. Avec une ligne défensive fraîchement reconstruite, il a mené le Rouge et Or au premier rang de la conférence avec une fiche de sept victoires et une défaite.

Autres prix

Le joueur de ligne défensive Andrew Seinet-Spaulding de l’Université McGill a gagné à lui seul deux prix importants. Il a été élu le joueur défensif de l’année ainsi que le joueur de ligne de l’année. Même chose pour Jeremy Murphy des Stingers de Concordia qui a gagné le titre de recrue offensive de l’année et également celui de recrue de l’année.

Le prix du leadership et de l’engagement social est allé à Alexandre Paré de l’Université McGill. Une bonne récolte pour McGill alors que l’assistant-entraîneur de l’année est David Carson.

Antoine Dansereau-Leclerc a connu une solide campagne comme receveur en plus de son brio sur les unités spéciales. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
Des cinq formations de la conférence RSEQ, seul l’Université de Sherbrooke a été blanchi des honneurs individuels. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
Glen Constantin sera en nomination pour le trophée Frank Tindall remis à l’entraîneur de l’année au pays. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *