Football
15:11 18 novembre 2019

55e présentation de la Coupe Vanier : moins de 7000 billets vendus

55e présentation de la Coupe Vanier : moins de 7000 billets vendus
Tout est en place pour le match de la Coupe Vanier. (Photo gracieuseté – Mathieu Tanguay)

FOOTBALL. Même si le comité organisateur de la Coupe Vanier aimerait mettre l’emphase de la présentation du match ultime sur la partie elle-même, ce n’est pas ce qui retient l’attention alors que la vente de billets n’a jamais été aussi basse pour un match de la Coupe Vanier au stade Telus. Avec moins de 7000 billets vendus à cinq jours de l’évènement, le président du comité organisateur, Christian Côté, n’a pas caché sa déception aux médias. Il faut rappeler que la plus petite foule de l’histoire, pour la présentation de l’évènement de l’année du sport universitaire canadien à Québec, est celle de l’an dernier entre Western et Laval avec 12 380 personnes.

«Oui, c’est décevant! Cependant, je crois que ce nombre va augmenter à l’approche du match. Nous aurons droit à un excellent spectacle entre les Dinos de l’Université de Calgary et les Carabins de l’Université de Montréal. Avec la victoire des Carabins à la Coupe Uteck, il y a eu un engouement aux guichets avec la participation d’une formation du RSEQ. La météo est également un facteur important alors que l’an dernier il faisait très froid pour le match et cette année, on annonce une température aux abords du point de congélation. Ce sera beaucoup plus chaud et j’espère que cela va contribuer à amener beaucoup de partisans à venir voir un évènement grandiose. Je crois qu’il y aura beaucoup de gens qui vont se présenter le jour même», affirme celui qui incarne la voix du Rouge et Or comme animateur maison aux parties à domicile de la formation lavalloise.

Christian Côté s’est montré dur avec USports sur l’attribution du match de la Coupe Vanier qui n’est pas encore faite pour l’an prochain. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Pour la directrice des services des activités sportives de l’Université Laval, Julie Dionne, l’absence du club hôte au match ultime n’enlève pas la qualité du spectacle. «Nous aurons droit à un match spectaculaire. Les Dinos et les Carabins sont d’excellentes formations et le match de la Coupe Vanier est plus qu’une partie de football, c’est un évènement. Avec le tailgate, le spectacle de la mi-temps et tout ce qui entoure la partie, c’est une belle expérience.»

Peu importe le résultat de la rencontre, il y aura un nouveau champion du football universitaire canadien à Québec. Les Dinos en seront à une quatrième participation de la Coupe Vanier dans  la Vieille Capitale, ayant fait choux blanc lors des trois premières fois. Ils n’ont pas soulevé le précieux trophée depuis 1995 et en seront à une 11e participation au match final. Les Carabins avaient perdu la Coupe Vanier en 2015 face aux Thunderbirds de UBC au stade Telus par un score de 26-23. L’année 2014 demeure la seule conquête des bleus avec une victoire de 20 à 19 face à McMaster au stade Percival-Molson.

Julie Dionne était confiante de la qualité du spectacle offerte. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Nouveau site

Même si l’Université Laval est toujours intéressé à obtenir la présentation du match ultime du football universitaire canadien l’an prochain, Christian Côté a assuré qu’il faudrait que les choses bougent rapidement alors que Québec n’a pas entendu parler de cette éventualité par le circuit universitaire canadien USports. «C’est simplement inacceptable que le match ne soit pas encore attribué. Il faut du temps pour organiser un évènement de cette ampleur. Je sais que USports est en négociation avec la Ligue canadienne de football (LCF) pour une présentation conjointe, mais plus ils attendent et plus c’est difficile pour la logistique de l’événement. Il est possible qu’on refuse de présenter la rencontre s’ils nous le demandent. La décision reviendra à Jacques Tanguay et au conseil d’administration du Rouge et Or. Il faut se poser la question s’il ne serait pas préférable de se donner une pause, je suis assurément moins enthousiaste qu’il y a quelques mois pour organiser à nouveau l’évènement.»

Pour le responsable du marketing chez USports, John Bower, le nombre de billets vendus n’était pas une déception. «Je crois qu’on peut atteindre 10 000 personnes pour la rencontre et cela demeure une très bonne foule. Nous avons déjà présenté la Coupe Vanier dans des endroits qui accueillaient beaucoup moins de personnes. Pour l’an prochain, nous regardons ce que l’on peut faire avec la LCF. Nous sommes en processus d’évaluation de tous nos évènements présentés en collaboration avec la LCF. Il y a également d’autres institutions qui ont levé la main pour l’organisation de la Coupe Vanier. Nous sommes également conscients que plusieurs hôtels seront en reconstruction l’an prochain à Québec et que l’hébergement peut devenir plus difficile.»

John Bower s’est montré rassurant avec les médias. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
Un trophée et une bannière convoités. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *