Beauport Express
17:41 17 novembre 2019

Triomphe historique pour les Condors de Saint-Jean-Eudes: victoire de 47 à 27 face au Collège Charles-Lemoyne en finale du Bol d’Or

Triomphe historique pour les Condors de Saint-Jean-Eudes: victoire de 47 à 27 face au Collège Charles-Lemoyne en finale du Bol d’Or
L'édition gagnante du Bol d'Or 2019 des Condors de Saint-Jean-Eudes. (Photo Métro Média - Jean Carrier)

Les Condors de Saint-Jean-Eudes ont mis fin à une disette de 20 ans en remportant le Bol d’Or juvénile division un 47-27, face au Collège Charles-Lemoyne. La formation de Charlesbourg vient d’achever une saison vraiment spéciale en terminant la saison avec une fiche parfaite et le programme de football a signé un doublé historique avec une victoire en championnat provincial avec la formation cadette. Ironiquement, l’entraîneur-chef des Condors, Jean-Frédéric Gagné, était le quart-arrière partant lors de la dernière conquête du Bol d’Or juvénile par Saint-Jean-Eudes.

«C’est certain que c’est spécial, mais la disette ne me dérangeait pas tant que ça à part le fait que ça me vieillissait. Je suis surtout content de voir un groupe vraiment spécial accomplir l’objectif qu’il s’était fixé. Je suis vraiment heureux pour nos joueurs qui ont tout donné cette saison et pour notre personnel d’entraîneurs. Un trophée qui a longtemps été attendu et qui est difficile à obtenir», mentionne l’entraîneur-chef victorieux.

Jean-Frédéric Gagné reçoit sa médaille de champion. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Sur le terrain, les Condors ont pris rapidement l’avance dans la rencontre en se fiant au jeu terrestre et à son porteur étoile, Mathieu Roy. En avance 14-0 au pointage, les Condors ont vu leur adversaire revenir peu à peu dans la rencontre alors que la défensive avait de la difficulté à contenir la combinaison aérienne adverse de Noah Gravel et Andreï Délinois. Avec le pointage 14-14 et une minute 34 secondes à faire à la demie, les Condors ont frappé un grand coup. Ils ont d’abord intercepté le quart-arrière de la formation de Longueuil pour ensuite inscrire 10 points avant de retraiter au vestiaire.

«C’est certain que cela a été le point tournant du match. Ils avaient le vent dans les voiles à ce moment dans la rencontre et ils ont finalement retraité au vestiaire en retard de 10 points. En revenant de la demie, nous avons coupé les jambes de nos adversaires en inscrivant un long touché par la passe. Nous avions préparé des jeux spécifiques au cas où nos adversaires décident de mettre de la pression en jouant de la couverture homme à homme et cela a vraiment bien fonctionné. Nous avons frappé deux coups de circuit avec le receveur Anthony Savard. C’était parfait», termine Jean-Frédéric Gagné avant d’aller féliciter chacun de ses joueurs personnellement.

Héros de la rencontre

Les Condors se sont appuyés sur le jeu terrestre toute la saison et ils n’ont pas changé une recette gagnante pour le match ultime. Mathieu Roy a été élu le joueur par excellence de la rencontre. Le porteur de ballon a terminé la partie avec 27 courses pour des gains de 183 verges et trois touchés. Il a ajouté un autre touché par la passe.

Mathieu Roy prend la pause avec sa plaque de joueur par excellence de la rencontre. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

«C’est vraiment spécial, je n’ai jamais douté de mes coéquipiers même avec la marque de 14-14. J’ai dit à ce moment-là à mes chums que j’étais là pour eux et je savais qu’ils étaient là pour moi. C’est vraiment un bon sentiment de faire partie de cette équipe. C’est une famille et nous venons d’accomplir quelque chose de vraiment unique et personne ne pourra nous l’enlever. On savait que cela faisait 20 ans que Saint-Jean-Eudes n’avait pas remporté un Bol d’Or et je suis heureux d’avoir contribué à changer cela avec le reste de ma famille», avoue le rapide porteur, qui fera son choix de cégep dans les prochaines semaines.

Pour le secondeur étoile Justin Cloutier, le terme famille est encore plus significatif alors que son père Jacques Cloutier fait parti du personnel d’entraîneurs. L’ancien joueur de centre du Rouge et Or lors de la première Coupe Vanier a également porté les couleurs des Condors au secondaire. «Je sais exactement ce que représente de gagner un Bol d’Or pour Saint-Jean-Eudes. Mon père avait les larmes aux yeux lors de la victoire, c’est indescriptible comme sentiment. C’est bien beau de gagner des honneurs individuels, mais il n’y a rien comme de gagner le gros trophée. Nous avons gagné cette année parce que nous étions une famille, la chimie était incroyable toute la saison et c’est probablement ce qu’il nous manquait l’an dernier pour gagner», termine le brillant joueur défensif avant d’aller continuer à fêter avec ses coéquipiers sur le terrain. Le meneur défensif se donne lui-aussi du temps avant de faire son choix de cégep.

Justin Cloutier (#4) était vraiment satisfait de terminer son stage secondaire en remportant le Bol d’Or. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Le quart-arrière Édouard Vachon a été également très solide après avoir essuyé un bon contact en début de match. Il a terminé la rencontre avec des gains aériens de 195 verges et trois passes de touché. Le receveur Anthony Savard s’est également signalé avec des gains de 147 verges et deux touchés.

Une grande famille

Après plusieurs années de frustration, plusieurs anciens du programme des Condors de Saint-Jean-Eudes avaient fait le voyage jusqu’à Thetford pour appuyer leur programme. Jonathan Lapointe, André Bégin-Drolet, Pierre-Luc Yao et plusieurs autres membres de l’édition gagnante de 1999 sont venus assister au triomphe des leurs. L’ancien porteur étoile du Rouge et Or (Yao) a bien résumé cette journée spéciale pour toute la famille des Condors: «C’est historique!»

Anthony Savard inscrit un touché important. (Photo Métro Média -Jean Carrier)

Les capitaines de la formation viennent de recevoir le précieux trophée. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

 

 

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nicolas Nguyen

    Bravo et merci de faire la promotion du football scolaire dans la région de Quebec