Charlesbourg Express
17:35 10 novembre 2019

Un retour au Bol d’Or qui fait du bien pour les Condors de Saint-Jean-Eudes

Un retour au Bol d’Or qui fait du bien pour les Condors de Saint-Jean-Eudes
Mathieu Roy en pleine action. (Photo Métro Média - Jean Carrier)

Les attentes étaient grandes pour la formation juvénile des Condors de Saint-Jean-Eudes à l’aube de la demi-finale provinciale face aux Cactus de Notre-Dame. Avec une fiche immaculée cette saison, les Condors voulaient à tout prix éviter le même scénario que l’an dernier où ils avaient échappé le match donnant accès au Bol d’Or à son domicile. Le porteur de ballon des Condors, Mathieu Roy, s’est chargé des Cactus en enregistrant trois touchés et la défensive a fait mordre la poussière à l’offensive adverse pour voguer vers un gain facile de 39 à 2.

«En première demie, la température était un facteur important avec le vent et la neige et c’est pour cette raison que nous avons choisi de botter avec le vent pour commencer la partie. Une stratégie qui a été payante parce que nous avons connu un excellent départ. La défensive a été très solide et notre ligne à l’attaque a été physique et a créé de bonnes ouvertures à notre porteur de ballon Mathieu Roy. Je suis très content du résultat et de pouvoir enfin retourner au Bol d’Or. Très fier de mes joueurs, il reste maintenant à finir ce que nous avons commencé», mentionne l’entraîneur-chef victorieux, Jean-Frédéric Gagné.

La neige et le vent ont dérangé l’offensive des Cactus au premier quart. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

L’offensive terrestre des Condors a été fort occupée dans la rencontre alors que très peu de tentatives de passes ont été appelées. «La température n’était pas un facteur pour nous parce que nous voulions courir et c’est ce que nous avons fait. De toute façon, les ballons étaient glacés en première demie, il valait mieux courir», précise le pilote de l’institution de Charlesbourg.

Le porteur de ballon, Mathieu Roy, a été surpris de voir son numéro être appelé aussi souvent dans la partie. «Nous utilisons une rotation à ma position en temps normal et cela m’a surpris d’avoir autant de courses, mais j’étais prêt et j’ai profité de belles ouvertures devant moi. Les entraîneurs avaient préparé un excellent plan de match. Nous avons aussi plusieurs vétérans qui ont connu la défaite de l’an dernier en demi-finale et il y avait beaucoup d’intensité en pratique pour ne pas que cela se reproduise cette année», affirme le jeune homme.

La troupe de Jean-Frédéric Gagné trouvera sur sa route en finale le Collège Charles-Lemoyne. La formation de Longueil a eu le dessus sur le Séminaire Saint-François dans un match chaudement disputé. Les visiteurs ont enregistré un gain de 30 à 24 en prolongation au stade du Blizzard.

Le secondeur Justin Cloutier a joué un solide match et a distribué les conseils à ses coéquipiers toute la journée. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Le seul match entre les deux équipes s’est terminé par une victoire facile de 40 à 0 cette saison en faveur des Condors. «Ils ont une excellente équipe et je m’attends à un match complètement différent en finale»,mentionne Jean-Frédéric Gagné.

Pour les Condors, il s’agit d’une première participation au Bol d’Or juvénile depuis 2006 et la dernière victoire juvénile du prestigieux trophée date de 1999. Étrangement, c’est l’entraîneur-chef actuel des Condors qui était le quart-arrière de cette édition gagnante.

Championnat provincial chez les cadets

Pour une troisième saison en quatre ans, les Condors de Saint-Jean-Eudes ont remporté le championnat provincial en vertu d’une victoire de 37-36 face aux Aigles de Dalbé-Viau. Dans un match très spectaculaire, c’est la formation de Québec qui a eu le dernier mot en marquant un touché sur le dernier jeu de la rencontre. Tirant de l’arrière 36-30, le pivot des Condors a trouvé son receveur Félix Côté-Sanfaçon dans la zone des buts sur une courte passe semant l’hystérie pour son équipe. Le joueur de ligne défensive Vincent Dubé a connu un fort match et a été choisi le joueur de la rencontre.

Le quart-arrière des Cactus, Tristan Aboud, a été le meilleur de sa formation. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
Mathieu Roy dans sa position de départ. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *