Football
18:05 2 novembre 2019

Remontée spectaculaire du CNDF

Remontée spectaculaire du CNDF
L'euphorie de la victoire. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Après avoir tiré de l’arrière 17-0 à la demie et 24-14 avec neuf minutes à disputer au quatrième quart, la troupe de Marc-André Dion a puisé dans ses réserves pour finalement venir à bout des Titans de Limoilou 31-26. Le Campus Notre-Dame-de-Foy (CNDF) jouera en demi-finale dans la métropole face aux Cheetahs de Vanier la semaine prochaine.

«Il faut donner le crédit à Limoilou, ils sont sortis forts et nous sommes sortis à plat. À la demie, je n’ai rien dit de spécial aux joueurs. Le crédit revient à eux. Ils sont revenus et ils ont gagné la rencontre! Si nos joueurs sont heureux présentement, c’est que nous avons beaucoup de respect pour Limoilou et que cette victoire a été durement gagnée», explique l’entraîneur-chef Marc-André Dion.

Marc-André Dion fêtait la victoire avec son jeune garçon. L’euphorie de la victoire. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Après avoir vu les Titans contrôler l’horloge en première demie, la défensive du CNDF s’est levée et a rendu les choses difficiles pour son adversaire au niveau terrestre en deuxième demie. «Pour moi, c’est là que le match s’est joué. Nous avons été en mesure de stopper le sol et par la suite nous avons créé des revirements. Les gars ont fait des jeux dont Jean-Sébastien Lamothe qui a terminé avec trois interceptions», termine le pilote qui affichait un large sourire après la rencontre.

Pour les Titans de Limoilou, il ne faisait aucun doute que cette défaite faisait très mal. «C’est certain que c’est une défaite crève-cœur. Quand nous avons pris les devants 24-14 au quatrième quart, je pensais que ça y était, mais nous n’avons jamais été en mesure de les achever. Nous allons apprendre de cette défaite», mentionne l’entraîneur-chef des Titans, Dave Parent.

Les Titans sont arrivés afamés pour cette rencontre. L’euphorie de la victoire. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Le pilote des noirs a rapidement mentionné à quel point il était fier de son jeune groupe de joueurs malgré la défaite. «Nous avons surpris bien des gens cette saison et je pense que nous avons regagné nos lettres de noblesse. Nous avons eu une bonne campagne et aujourd’hui nous avons commis trop de revirements pour espérer l’emporter», assure le dirigeant du programme.

Dans la défaite, il faut souligner la performance du gros porteur des Titans, Natan Girouard-Langlois. Il a marqué les trois touchés de son équipe.

Pour les gagnants, le quart-arrière Jérôme Rancourt a joué une solide deuxième demie après une première moitié de rencontre difficile. Cependant, le héros est le demi défensif Jean-Sébastien Lamothe auteur de trois interceptions.

«Ils continuaient à lancer de mon bord et j’ai fait simplement ma job. Je pense que les interceptions nous ont donné du rythme et de l’énergie. Je crois en nos chances la semaine prochaine», affirme le héros de la rencontre.

Jean-Sébastien Lamothe était tout sourire après la rencontre. L’euphorie de la victoire. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Défaite des Élans

Le CNDF sera la seule formation de la région de Québec en demi-finale de la ligue collégiale division 1 alors que les Élans ont baissé pavillon par la marque de 30 à 9 face aux Cheetahs de Vanier. Les Élans, qui jouaient à domicile, n’ont jamais semblé dans le coup alors que Vanier a mené toute la rencontre. Vanier a inscrit un touché crucial avec 45 secondes à faire à la première demie pour aller à la pause en avant au pointage 20 à 3. Avec le vent dans les voiles, les Cheetahs ont survolé la deuxième demie pour éliminer facilement les Élans.

Vanier recevra le CNDF la semaine prochaine alors que le gagnant de cette rencontre méritera son billet pour le Bol d’Or.

Football scolaire

Dans la ligue juvénile division 1, le Séminaire Saint-François recevait la visite des Loups de Curé-Antoine-Labelle. Le Blizzard a disposé de son adversaire par la marque de 35-10. La troupe de Dominic Picard recevra le Collège Charles-Lemoyne pour son prochain match de séries éliminatoires.

Les deux parties éliminatoires du circuit auront lieu à Québec la semaine prochaine. Dans l’autre demi-finale, les Condors de Saint-Jean-Eudes, qui profitait d’une semaine de congé en raison de sa fiche immaculée, recevront la visite des Cactus de Notre-Dame.

Le quart-arrière Jérôme Rancourt a affiché un calme désarmant en deuxième demie. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *