Charlesbourg Express
18:43 5 octobre 2019

La fiesta offensive des Titans de Limoilou

La fiesta offensive des Titans de Limoilou
La ligne à l'attaque des Titans a anéanti le front défensif des Géants. (Photo Métro Média - Jean Carrier)

Pourquoi changer une recette qui fonctionne? Les Titans ont utilisé une bonne dose de jeux au sol et ils ont été efficaces par la passe pour s’imposer facilement 50 à 17 face aux Géants de Saint-Jean. Une victoire importante pour la troupe de Dave Parent qui s’approche grandement de recevoir un match à la maison en séries éliminatoires.

«C’est le but depuis le début de la saison de jouer à la maison en séries et nous sommes dans la bonne direction. Je suis très heureux avec la victoire aujourd’hui parce que nous avons été en mesure de mettre le point final au match. Nous avons laissé aucune chance à nos adversaires. La seule chose que je n’ai pas aimé a été notre jeu sur les unités spéciales, mais nous allons travailler là-dessus.»

Dave Parent savourait son 5e succès de la saison. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Questionné à savoir s’il s’attendait à voir sa formation avec une fiche de cinq victoires et deux défaites au troisième rang lors de la semaine de congé de la ligue collégiale division 1, le pilote a montré une belle confiance en sa troupe. «J’y ai toujours cru ! L’an dernier, nous avons terminé l’année en force et même si c’était des défaites, cela nous a permis de prendre confiance pour cette saison. Il restait seulement à apprendre à gagner et c’est ce que nous sommes en train de faire. Nous avons gagné des parties de façon différente et je sens que notre groupe commence à être vraiment confiant.»

Pour régler le cas des Géants, les Titans ont encore une fois déployé un duo de porteurs qui se complète. Si Olivier Savard représente la vitesse, le gros porteur de Drummondville, Natan Girouard-Langlois, représente la puissance. Ce dernier a connu un fort match avec 15 courses pour 133 verges et deux touchés. «Nous avons une belle chimie ensemble, je cours pesant et j’ai un style qui épuise des défensives ce qui permet à Olivier d’avoir un peu plus d’espace et d’utiliser sa vitesse. J’étais confiant pour ce match et nous avons été e mesure de bien courir face aux Géants», affirme celui qui incarne le tonnerre dans le champs-arrière de Limoilou avec son gabarit de six pieds et un pouce et 244 livres.

Natan Girouard-Langlois avant une course. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Une question d’équilibre

Bien balancé à l’attaque, Limoilou est également capable de faire mal à ses adversaires par la passe. «C’est la grosse différence avec les dernières années, les Géants ont testé Pierre-Luc Michaud en jouant beaucoup de couverture homme à homme, mais il a bien répondu en début de match. Cela a forcé la tertiaire des Géants à jouer plus de zone et à respecter notre jeu aérien ce qui a aidé notre attaque au sol», explique Dave Parent.

Le receveur Louis-Félix Doyon a été très solide en cumulant des gains de 75 verges en six attrapés et un touché et le quart-arrière recrue Pierre-Luc Michaud a terminé sa journée de travail avec 18 passes complétées en 27 tentatives pour 202 verges et deux passes de touché et une interception.

La prochaine rencontre des Titans est dans deux semaines face aux Nordiques de Lionel-Groulx.

Pierre-Luc Michaud (#2) a encore une fois tiré son épingle du jeu comme pivot des hommes en noir. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
Natan Girouard-Langlois était satisfait de son après-midi de boulot. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *