L'Autre Voix
20:15 29 septembre 2019

Pierre et Alex Harvey reçoivent un double honneur

(Photo Métro Média – Alain Couillard)
(Photo Métro Média – Alain Couillard)
Alex Harvey, Parise Cormier, Michel Doyon et Pierre Harvey (Photo Métro Média – Alain Couillard)
(Photo Métro Média – Alain Couillard)
(Photo Métro Média – Alain Couillard)
(Photo Métro Média – Alain Couillard)
Alex Harvey, Pierre Harvey et Michel Doyon. (Photo Métro Média – Alain Couillard)
Un moment particulier pour Alex et Pierre Harvey. (Photo Métro Média – Alain Couillard)
Alex et Pierre Harvey. (Photo Métro Média – Alain Couillard)
(Photo Métro Média – Alain Couillard)

HOMMAGES. Pierre Harvey et son fils Alex ont reçu aujourd’hui la Médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec pour mérite exceptionnel lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’édifice municipal de Saint-Ferréol-les-Neiges. Une œuvre d’art, en l’honneur des deux athlètes connus mondialement, signée de l’artiste de renom Pascale Archambault a été dévoilée au même moment.

Le lieutenant-gouverneur, Michel Doyon, a mentionné que c’était tout un honneur pour lui de procéder à cette double remise de médailles à des athlètes locaux puisqu’il a résidé dans cette municipalité durant 27 ans. «Ils sont des modèles pour les jeunes athlètes québécois. Leur succès, ils le doivent à leur rigueur, leur persévérance et leur travail acharné.»

Natif de Rimouski, Pierre Harvey a tenu à remercier toutes les personnes qui durant sa carrière et celle de son fils les ont soutenus dans les bons moments comme les plus difficiles. «J’ai reçu quelques prix dans ma carrière, mais celui-ci me touche particulièrement. Je pensais qu’une statue c’était à titre posthume», a-t-il ajouté à la blague. «Il y a 30 ans, lorsqu’on a décidé de venir s’installer ici, on pensait que c’était l’endroit où la neige est la plus belle au Québec. Ce n’est pas juste la qualité de vie qui m’a retenu ici, mais c’est de voir qu’on partage la même chose avec des gens qu’on aime.»

«S’ils ont eu une si belle carrière, c’est un peu comme Astérix et Obélix. Ce fut une passion autant pour le père que pour le fils. La Municipalité de Saint-Ferréol peut s’enorgueillir d’avoir deux athlètes de ce niveau parmi ses concitoyens.»
-Michel Doyon

Un moment particulier pour Alex et Pierre Harvey. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Alex Harvey a indiqué avoir grandi dans une famille de sportifs avec une bonne dose de la génétique parentale. «Il faut savoir que parmi mes parents et mes deux sœurs, j’étais le seul qui n’avait jamais remporté de médailles aux Jeux du Québec. Saint-Ferréol-les-Neiges et le mont Sainte-Anne ont été pour moi le plus grand parc de jeux pour développer mon potentiel. Je m’efforçais de terminer mes devoirs dans l’autobus afin d’avoir le droit de skier plus tard.»

Communauté

Pour la mairesse de la municipalité, Parise Cormier, la présence de ces deux athlètes a des effets positifs sur l’ensemble de la communauté. «Les personnages qui marquent l’histoire sont rares et ceux qui touchent notre quotidien de façon unanimement positive le sont encore davantage. Ici, nous avons la chance d’en côtoyer deux.»

L’artiste, Pascale Archambault. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Soulignant les diverses compétitions qui ont marqué leur carrière respective, Mme Cormier a souligné le sentiment de fierté qu’ils ont amené dans la communauté au fil des années. «Vous nous avez fait vivre des émotions fortes parfois même à 3 heures du matin. Cette médaille témoigne des êtres humains d’exception que vous êtes, car votre leadership inspire les autres.»

Appelée à commenter, Pascale Archambault avoue avoir retenu la simplicité des deux sportifs. «Vous avez vu comment ils sont aimés dans leur communauté et c’est sur cela que je me suis basée et inspirée pour faire cette oeuvre plutôt que sur le côté sportif. J’ai misé sur le partage d’une génération à une autre en voulant que chacun des citoyens s’y retrouve.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *