Hockey
00:00 28 septembre 2019

Les Huskies de Rouyn-Noranda gâchent la fête au Centre Vidéotron: victoire de 3-2 aux dépens des Remparts de Québec

Les Huskies de Rouyn-Noranda gâchent la fête au Centre Vidéotron: victoire de 3-2 aux dépens des Remparts de Québec
La plus belle ovation a encore une fois été réservée à Patrick Roy dans la présentation d'avant match. (Photo Métro Média - Alain Couillard)

Hockey. Les champions en titre de la Coupe Memorial ont trouvé le moyen de laisser un goût amer dans la bouche des 10 893 spectateurs présents au Centre Vidéotron alors que Justin Bergeron a brisé l’impasse de 2 à 2 en avantage numérique avec 1 minute 44 secondes à faire au match pour donner la victoire aux visiteurs de l’Abitibi-Témiscamingue.

Première défaite depuis le début de la saison pour les Remparts, la déception était présente sur le visage du capitaine Félix Bibeau, qui aurait aimé donner un résultat différent aux spectateurs présents à l’ouverture locale. «C’est frustrant! Nous avons été dans la rencontre jusqu’à la fin et de terminer avec aucun point au classement, c’est frustrant et ça résume bien la rencontre», a mentionné Félix Bibeau qui refusait de porter le blâme de la défaite sur les arbitres.

Félix Bibeau songeait déjà au match de demain face aux Huskies. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

«C’est vrai que nous avons eu plus de punitions que l’adversaire aujourd’hui, mais cela a tendance à s’égaliser au cours d’une saison. La bonne nouvelle est que nous rejouons les Huskies demain, nous serons prêts», termine le capitaine qui s’est dit très surpris du bel accueil de la foule à son endroit et d’avoir ressenti des émotions partagées sur le fait d’affronter son ancienne formation.

L’entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy, était également satisfait de la performance des siens. «Je suis content et nous avons mieux joué que je ne l’aurais crû initialement. Les gars étaient nerveux pour l’ouverture locale, mais ils ont bien géré le stress. En retard dans le match deux à zéro, j’ai adoré comment nous sommes revenus de l’arrière. Nous n’avons jamais abandonné.»

Roy passe un message

Patrick Roy était d’humeur changeante au sujet des officiels. «Je n’ai pas aimé la dernière punition décernée à Dylan Schives. Ce n’était pas une punition et elle a coûté le but gagnant, mais ce n’est pas ce qui me dérange le plus. Il ne faut pas parler aux officiels durant la rencontre. Cela a été respecté de notre côté et du bord des visiteurs, l’entraîneur adverse ne se gêne pas pour critiquer le travail des officiels et faire des changements tardifs qui sont tolérés. J’espère que la ligue va mettre ses culottes sur ce point», mentionne le dirigeant.

Celui qui a reçu la plus belle ovation avant la rencontre en a rajouté sur son homologue Mario Pouliot. «Je ne sais pas si c’est parce qu’il a gagné deux coupes Memorial, mais les arbitres lui laissent faire ce qu’il veut. Je suis ben content pour lui, mais je suis déçu de la situation et je n’aime pas à avoir à gérer ça pendant la partie.»

Il y avait de l’ambiance dans le hall d’entrée du Centre Vidéotron. (Photo Métro Média – Alain Couillard)
Le Japonais Yu Sato faisait ses débuts dans l’uniforme des Remparts, il a été blanchi de la feuille de pointage. (Photo Métro Média -Alain Couillard)

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *