Charlesbourg Express
18:32 14 septembre 2019

Les Titans de Limoilou s’imposent face au CNDF

Les Titans de Limoilou s’imposent face au CNDF
Les Titans de Limoilou sont une belle surprise de la ligue de football collégiale division un. (Photo Métro Média - Jean Carrier)

Dans une rencontre à saveur régionale, les Titans de Limoilou ont remporté un match important face au Campus Notre-Dame-de-Foy (CNDF) par la marque de 26-14 au terrain Gérard-Chiquette. L’entraîneur-chef Dave Parent était très fier de sa troupe, qui vient de hisser sa fiche à trois victoires et une défaite au classement de la ligue de football collégiale division un.

«On savait que ça serait serré, mais ce que j’aime le plus présentement c’est qu’on continue à progresser. Ce n’est pas parfait et il y a des erreurs de jeunesse, j’aurais aimé que notre offensive soit plus opportuniste lorsqu’on a des occasions de marquer, mais on a joué une solide deuxième demie. On est vraiment sur la bonne voie», mentionne celui qui vient de signer un deuxième gain consécutif sur ses rivaux de Saint-Augustin.

Du côté des perdants, l’ambiance n’était pas à la fête alors que l’entraîneur-chef Marc-André Dion était songeur après cette défaite, qui donne une fiche à sa troupe d’un gain contre trois échecs depuis le début de la saison. «Il se passe quelque chose que je n’aime vraiment pas présentement dans notre équipe. Ça ne fonctionne pas du tout et ce n’est pas de la façon que je souhaite que l’on joue. J’ai tendance à croire que nous avons un problème d’attitude! Je donne quand même le crédit à Limoilou pour la victoire, ils ont bien joué et ils sont sortis forts en deuxième demie et ils ont contrôlé le ballon. Notre défensive était hypothéquée après avoir passé plus de 100 jeux sur le terrain», explique le dirigeant en précisant que le match de la semaine prochaine face à Lionel-Groulx sera crucial pour les siens.

Le front défensif du CNDF a encore eu des difficultés à stopper le jeu au sol de l’adversaire. (Photo MétroMédia – Jean Carrier)

En avance 11 à 7 après une demie de football joué de façon physique de chaque côté, les Titans ont sauté à la gorge des visiteurs à la reprise des hostilités. Ils ont implanté une solide attaque terrestre qui a su garder l’attaque du CNDF sur son banc. Le costaud porteur de ballon des Titans, Nathan Girouard-Langlois, a été très solide et a renversé plusieurs joueurs défensifs en agissant comme une locomotive pour la formation locale.

Le point tournant de la rencontre s’est déroulé à la fin du quatrième quart alors que sur un quatrième jeu et cinq verges à parcourir, la défensive du CNDF a été pénalisée pour un hors-jeu ce qui a résulté en un premier jeu pour les Titans. Limoilou a profité du cadeau en inscrivant le touché d’assurance quelques secondes plus tard.

Le botteur de précision Felipe Forteza s’est également démarqué avec quatre placements réussis pour les vainqueurs. Cependant, le meilleur joueur de la partie a été sans l’ombre d’un doute le secondeur Antoine Pomerleau. Le numéro 45 des noirs était tout simplement partout en défensive et a enregistré plusieurs plaqués pour des pertes de terrain. Une situation normale si l’on se fie à son entraîneur-chef. «C’est notre meilleur joueur depuis le début de la saison, il joue vraiment du gros football. J’étais très confiant en ses aptitudes avant le début de la saison et on aura besoin de lui la semaine prochaine face au Vieux-Montréal», termine Dave Parent.

Antoine Pomerleau (#45) est simplement dominant en défensive pour les Titans.

Grosse victoire de Garneau

Au stade des Élans, la formation de Claude Juneau recevait les Spartiates du Vieux-Montréal. Les locaux ont infligé un premier revers à la troupe montréalaise par la marque de 30 à 24. En retard 15 à 8 au deuxième quart, les Élans ont montré beaucoup de caractère pour revenir dans la rencontre. «C’était un vrai bon match de football. Une joute très physique et je suis très satisfait du résultat. Nous avons eu une très bonne semaine de préparation et les gars étaient concentrés pour la rencontre. Je suis content comment nous avons été en mesure de freiner les deux porteurs des Spartiates. C’est un monstre à deux têtes et nous n’avons rien donné de facile», a mentionné l’entraîneur-chef victorieux lorsque rejoint par téléphone.

Au moment d’écrire ces lignes, il y avait une triple égalité au deuxième rang de la ligue avec les Spartiates, les Titans et les Élans avec une fiche similaire de trois victoires et une défaite. Le prochain match des Élans sera à Lennoxville pour y affronter les Cougars.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *