Sports
14:36 8 juin 2019

Les Remparts actifs en première ronde

Les Remparts actifs en première ronde
Photo: (Photo Métro Média – Thaïs Martel)Nathan Gaucher, le premier choix des Remparts.

HOCKEY JUNIOR. Le directeur général des Remparts, Patrick Roy, avait mentionné qu’il aimerait ajouter un choix de première ronde à celui qu’il détenait déjà avant le repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) et c’est exactement ce qu’il a fait. Pour obtenir la 15e sélection du Drakkar de Baie-Comeau, ils ont cédé un choix de 2e ronde (26e choix) et un choix de 3e ronde (53e choix) au repêchage de cette année en plus de donner un choix de 2e et 3e ronde à l’encan de 2020.

Les Remparts ont jeté leur dévolu sur l’un des plus gros attaquants disponibles avec la huitième sélection du repêchage. L’attaquant Nathan Gaucher des Gaulois de Saint-Hyacinthe prend la direction de Québec et a su se faire aimer rapidement des partisans présents avec une déclaration spectaculaire sur le podium. «J’ai bien hâte d’aller gagner une coupe avec vous autres», des paroles qui ont grandement été appréciées par les spectateurs présents des Remparts au Centre Vidéotron.

Le gros gaillard de six pieds deux pouces et 187 livres qui lance de la droite a déjà évolué dans le plus gros aréna de la ligue alors qu’il avait participé au Tournoi international pee-wee de Québec. «Cela avait été une belle expérience et j’ai vraiment hâte de me retrouver ici l’an prochain. Toute ma famille est vraiment conte nte et c’est vraiment incroyable d’être à Québec. J’ai été surpris par la sélection, mais une agréable surprise», mentionne celui qui se définit comme un joueur capable de jouer dans les deux sens de la patinoire et qui n’a pas peur de distribuer des coups d’épaule.

Jacob Melanson (Photo Métro Média – Thaïs Martel)

Avec sa seconde sélection en première ronde, qui aura coûté pas moins de quatre choix au repêchage, les Remparts ont choisi Jacob Melanson. L’attaquant évoluait pour la formation de Pictou, en Nouvelle-Écossse. «Je suis heureux d’être sélectionné par les Remparts et c’est un bon sentiment de se sentir désiré par un club qui a échangé des choix pour venir me cher cher. Je n’ai jamais évolué à Québec et tout sera nouveau, mais je suis heureux de me retrouver ici. C’est le résultat de 10 ans de travail d’entendre mon nom aujourd’hui», mentionne l’attaquant dans la langue de Shakespeare.

Questionné à savoir comment il se définit comme joueur, l’analyse de l’attaquant de cinq pieds dix pouces et 182 livres a été courte et précise. «Je suis un attaquant de puissa nce et je joue des deux bords de la glace. Je suis une menace physique sur la glace et je suis en mesure de contribuer offensivement aux succès de l’équipe.»

Patrick Roy (Photo Métro Média – Thaïs Martel)

L’analyse de Patrick Roy

Patrick Roy était très heureux du talent que la formation québécoise est allé chercher en première ronde, mais aussi pour les six premières rondes. «Ça faisait longtemps que nous avions parlé deux fois en première ronde. Nous sommes allés chercher des joueurs qui veulent évoluer à Québec et qui seront fiers de porter l’uniforme des Remparts. Pour nos deux premières sélections, je crois qu’ils peuvent évoluer à Québec l’an prochain. J’aime le fait que ce sont des joueurs avec des bons gabarits, car plus une équipe avance en séries éliminatoires, plus ça devient important de compter sur ce genre de joueurs.»

Questionné à savoir si ça valait la peine d’échanger quatre choix pour aller Jacob Melanson, la réponse de l’ancien cerbère était sans équivoque. «Oui, ça valait la peine!»

Voici les autres sélections des Re mparts jusqu’à maintenant : 20e choix Charlie Truchon défenseur, 35e choix Emerick Despatie gardien de but, 55e choix Adam Cardona défenseur, 57e choix Hugo Audette centre, 80e choix William Rousseau gardien de but, 83e choix Mikael Huchette centre, 98e choix Olivier Archambault défenseur, 101e choix Adam Mendelson attaquant et le 116e choix James Malatesta centre.

 

À lire également:

50 ans de la Ligue de hockey junior majeur du Québec: une année qui restera dans les annales

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *