Football
00:51 3 mai 2019

Samuel Thomassin prend la direction de Montréal

Samuel Thomassin prend la direction de Montréal
Le garde offensif était soulagé que l'histoire de dopage soit derrière lui.(Photo - Félix Tremblay

Les Alouettes de Montréal ont choisi Samuel Thomassin avec la 19e sélection du repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF). Le choix de deuxième ronde de Montréal était un choix territorial.

Le garde offensif est au camp des recrues des Giants de New York lorsqu’il a été rejoint au téléphone. «Je n’avais aucune idée où je m’en allais. Pour un gars de Québec, c’est plaisant d’être sélectionné par les Alouettes. Nous avons tous grandi en les regardant», mentionne celui qui essaie d’impressionner la direction des Giants afin d’obtenir un contrat dans la NFL.

Le gros gaillard n’a pas peur de s’amener dans la métropole même si la formation montréalaise a connu son lot de difficultés dans les dernières années. «C’est certain que cela n’a pas bien été dernièrement, mais si je peux participer à la reconstruction, je n’ai aucun problème avec ça. Il y a quelques anciens coéquipiers du Rouge et Or avec le club et je suis certain que je vais apprendre des conseils d’un gars comme Luc Brodeur-Jourdain sur la ligne offensive.»

La mère de Samuel, Pascale Martineau, était très heureuse pour son fils. «Cela a été une très grosse année et je suis soulagée que tout se termine bien pour Samuel. Il a travaillé très fort.»

Victime d’une erreur

Au cours de la dernière semaine, les médias ont appris que Samuel Thomassin avait testé positif lors d’un contrôle antidopage du 3 novembre dernier. Cependant, il a été blanchi de toute accusation, car une erreur médicale s’est produite lors d’un match du Rouge et Or. Le médecin de la formation a injecté la mauvaise fiole d’un médicament ce qui explique le résultat positif du test. Cependant, Samuel a traversé quatre mois d’angoisse et était soulagé de la décision à son endroit.

Rejoindre la famille

Le plan est déjà tracé pour la prochaine saison alors que Samuel irait rejoindre son demi-frère Charles-Édouard Thomassin, qui s’aligne avec l’Université McGill, à Montréal. Les deux frangins partageraient le même appartement et les mêmes installations, car le stade Percival-Molson est occupé par les Alouettes ainsi que l’université. «Je pense que ça serait bénéfique pour Charles-Édouard et je sais que Samuel aimerait ça passer du temps avec lui», termine la mère de famille.

 

 

 

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *