L'Appel
08:45 20 avril 2019

Compétition internationale de karaté à Québec

Compétition internationale de karaté à Québec
Plusieurs personnes impliquées dans l’organisation de ce 39e championnat international de karaté Quebec Open. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

COMPÉTITIONS. Le plus important championnat de karaté au pays aura lieu les 26 et 27 avril au Peps de l’Université Laval. Plus de 1500 athlètes, provenant d’une douzaine de pays, se rassembleront au stade couvert pour ce 39e championnat international de karaté Quebec Open.

André Roy, directeur de l’Office de tourisme de Québec, révèle que l’organisme qu’il représente a investi 12 000$ dans cet événement qui a généré plus de 4M$ de revenus en 2018. En plus des participants canadiens, d’autres proviennent des États-Unis, du Royaume-Uni, de Guatemala et le Mexique avec sa cinquantaine d’athlètes et d’accompagnateurs. Vingt-six autres viennent de l’Iran et 25 de l’Inde.

Elizabeth Rouillard, de Lac St-Charles, adore les compétitions. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Plusieurs athlètes locaux seront du nombre des participants dont Elizabeth Rouillard, 17 ans de Lac St-Charles, plusieurs fois championne du monde en combat et qui est ceinture noire depuis 2014. Elle s’est récemment démarquée au Irish Open en obtenant une 1ère place au combat open weight et en terminant au 3e dans la classe adulte. Deux fois championne du monde Naska en 2018, elle a obtenu le titre de Best youth fighter of the year ainsi que Best junior all around par l’organisation Sport Martial Arts.

«Cela a toujours été amusant pour moi et j’adore ça.» Terminant sa carrière en junior cette année, la jeune femme souhaite conserver le même rythme de compétitions qu’elle connaît en ce moment. «J’ai commencé le karaté alors que j’avais 7 ans et je n’ai jamais arrêté.» Fait notoire, malgré des horaires d’entraînement exigeants, elle réussit à maintenir une moyenne générale assez forte pour apparaître au tableau d’honneur du Cegep St-Lawrence et pour s’impliquer dans l’organisation du défilé de mode du collège.

Mélissa Baillargeon, de Neuchâtel, sera également à surveiller durant ce Quebec Open. Elle a terminé 1ère aux USA Open à Las Vegas en 2018 et mérité le titre de grande championne en overall arm au Québec Open pour une 2e année consécutive. Son objectif, cette année, est de se classer dans les deux premières places au championnat canadien senior WKF ce qui lui permettra de participer au championnat panaméricain de 2020.

Nicolas Thibault, de L’Ancienne-Lorette, attend cette fin de semaine avec impatience. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Nicolas Thibault, de L’Ancienne-Lorette, pourrait aussi tirer son épingle du jeu durant cette fin de semaine. Âgé de 15 ans, il a commencé à pratiquer le karaté à 6 ans et la compétition à 8 ans. Ayant de nombreux titres à son actif, il participera en mai à deux championnats canadiens et à trois compétitions internationales plus tard durant la saison.

Les compétitions des divisions ceinture noire et le grand spectacle du samedi soir seront diffusés en direct sur la page Facebook de sportmartialarts.com.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *