Football
10:23 6 avril 2019

Repêchage de la Ligue canadienne de football: la courbe exponentielle de Samuel Thomassin

Repêchage de la Ligue canadienne de football: la courbe exponentielle de Samuel Thomassin
Samuel Thomassin a son diplôme en finance en poche et fait présentement un certificat en management. (Photo gracieuseté – Félix Tremblay)

FOOTBALL. Si le futur de Samuel Thomassin est plutôt rose alors que le garde offensif du Rouge et Or a de très bonnes chances d’entendre son nom au prochain encan amateur de la Ligue canadienne de football (LCF), il n’en a pas toujours été ainsi.

«Je n’ai jamais imaginé me voir ici en ce moment. J’étais loin d’être le meilleur à ma position quand je jouais au football scolaire», assure le colosse de six pieds six pouces et 330 livres.

Un sentiment reflété par son entraîneur-chef du temps, Daniel Fleury, de l’Académie Saint-Louis. «On voyait un bon potentiel, mais ce n’était pas lui qui ressortait par son jeu à l’époque.»

À la sortie du secondaire, Samuel n’est pas dans la mire des cégeps de la région de Québec et c’est avec le Cégep de l’Outaouais que le gros bonhomme choisit de s’aligner. «L’entraîneur-chef Denis Piché avait coaché avec les Gee Gees d’Ottawa et il me voulait. Ça adonnait bien, car mon père travaillait dans cette ville et c’est une décision qui a été très bénéfique dans mon cas. J’ai développé ma personnalité, j’ai pris confiance et j’ai gagné des qualités de leader qui m’ont servi à Laval», certifie celui qui est l’un des capitaines du Rouge et Or lors des deux dernières saisons.

Même si son séjour collégial a été fructueux, Samuel avoue qu’il a vu son potentiel un peu plus tôt à la fin de son parcours secondaire. «J’ai fait le défi des étoiles à la fin de mon parcours dans le football scolaire à l’Université Laval. C’est à ce moment que j’ai compris que j’avais du talent, mais que je devais continuer à travailler fort pour le développer. Brad Collinson, maintenant l’entraîneur-chef des Stingers, s’occupait de l’évènement et il m’a remarqué. Je pense que cela m’a aidé à faire la sélection d’Équipe Canada et j’ai continué ma progression par la suite», affirme l’étudiant de 23 ans.

Perte de poids

Samuel Thomassin est un joueur au gabarit imposant, mais à son arrivée à l’Université Laval, son poids était devenu un problème alors qu’il faisait osciller la balance à 370 livres. «Justin Éthier et Carl Brennan ont été directs avec moi, ils m’ont dit que je devais perdre du poids si je voulais être sur le terrain. J’ai pris ça de façon positive et je suis passé à 310 livres en moins d’un an. Les entraîneurs m’ont dit qu’ils n’avaient pas vu une perte de poids aussi rapide à Laval. Il n’y a pas eu de secret, j’ai simplement remplacé la viande par de la salade. Je suis très fier de l’avoir fait aussi rapidement.»

Samuel Thomassin arborant les couleurs des Griffons de l’Outaouais. (Photo gracieuseté)

La LCF

Même si Samuel a pris part à un Pro Day en compagnie de son coéquipier Mathieu Betts dans le but d’impressionner les dirigeants de la NFL, il est conscient que son avenir professionnel passe probablement par la LCF. «Il y a une possibilité que je sois invité au camp des recrues des Giants de New York, mais je laisse mon agent s’occuper de ça. Je veux simplement jouer au football professionnel et je pense que j’intéresse plusieurs formations de la LCF. Je n’ai pas de préférence d’équipe, je veux simplement être repêché et me retrouver dans une bonne organisation qui désire avoir du succès.»

Partout où il est passé, Samuel a amélioré son jeu grâce à son travail sans relâche. Il croit qu’il n’a pas encore atteint son plein potentiel. «Je dois jouer plus bas sur le terrain pour avoir un meilleur levier et j’ai des choses techniquement que je dois corriger, il y a toujours place à amélioration.»

 

Samuel Thomassin a encore la possibilité de revenir disputer une dernière saison dans l’uniforme du Rouge et Or. (Photo gracieuseté – Mathieu Bélanger)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *