Football
16:53 11 mars 2019

Mathieu Betts s’approche de la NFL

Mathieu Betts s’approche de la NFL
Comme à son habitude, Mathieu Betts était tout souriant. Plusieurs coéquipiers du Rouge et Or sont venus encourager les deux athlètes. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

FOOTBALL. Cinq équipes de la NFL ont fait le déplacement jusqu’à Québec pour venir épier les faits et gestes de Mathieu Betts et Samuel Thomassin. Le pro day des joueurs du Rouge et Or n’a pas causé de surprise.

«La dernière chose que tu veux dans ce genre de journées, ce sont des événements inattendus. Mathieu et Samuel ont performé comme ils le devaient. Je suis très content des résultats de Mathieu. Je crois que sa plus grande qualité comme joueur de football est son moteur qui n’arrête jamais et aujourd’hui, il a montré qu’il est en mesure d’obtenir des bons tests», déclare avec satisfaction l’agent des deux joueurs, Sasha Ghavami.

Les tests

Tableau des résultats de Mathieu Betts et de Samuel Thomassin. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Jeu des comparaisons

Si pour Samuel Thomassin l’aventure de la NFL demeure un très grand défi, Mathieu Betts continue de faire écarquiller les yeux alors que ses tests se comparent bien à ceux des joueurs qui évoluent défensivement sur les coins de la ligne défensive lors du combine de la NFL. Il a même enregistré le 2e meilleur chrono lors du test des trois cônes et son temps de 40 verges (4,70 sec) est même plus rapide que Nick Bosa, qui est pressenti pour être un choix dans les cinq premiers du prochain encan de la NFL. Cependant, l’entraîneur-chef Glen Constantin assure que le repêchage n’est pas une finalité et que ce n’est pas grave si les joueurs doivent passer par le marché des agents libres. «Si un joueur est repêché et qu’il n’est pas dans un environnement adapté pour lui, c’est peut-être mieux de signer comme agent libre avec une formation qui te désire vraiment. Le cas d’Antony Auclair avec les Bucs est un bon exemple.»

Le grand manitou du Rouge et Or était content de ce qu’il avait vu de ses deux athlètes. «Je pense qu’ils ont amélioré leur sort aujourd’hui. Dans le cas de Mathieu, je suis agréablement surpris de voir comment il s’est déplacé dans les exercices qui lui ont été demandés. Il y avait beaucoup de choses qu’il n’avait pas fait beaucoup ici et il s’est très bien débrouillé dans l’espace avec des répétitions qui ressemblaient beaucoup à ce que font des secondeurs extérieurs dans un système 3-4. Je pense aussi qu’il a montré qu’il peut être un facteur sur les unités spéciales avec sa vitesse.

Quelques absences

Si les équipes de Pittsburgh, Chicago, Green Bay, San Francisco et les Jets de New York étaient présentes, quatre équipes n’ont pu faire le voyage jusqu’à Québec. Les Browns de Cleveland, les Giants de New York et les Cards de l’Arizona ont tous évoqué des problèmes de voyagement. Pour ce qui est des Jags de Jacksonville, l’équipe floridienne a mentionné que l’absence d’Alexandre Savard à cette journée a fait changer les plans de l’équipe.

L’ailier rapproché du Rouge et Or a subi une blessure à l’ischio-jambier à l’entraînement et ne pouvait faire les différents tests. Malgré tout, son agent Sasha Ghavami était confiant que les équipes continueraient à montrer de l’intérêt. «Ce n’est que partie remise et les équipes sont habituées à ce genre de choses. Il y a de l’intérêt pour Alexandre et je crois qu’il aura la chance de se faire valoir quelque part.»

Mathieu Betts a beaucoup couru lors des exercices de football demandé par les dépisteurs de la NFL. Il a même capté quelques ballons, ce qui n’est pas arrivé souvent dans les dernières années. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
Samuel Thomassin se concentrait avant d’attaquer la barre de 225 livres. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *