Quebec Hebdo
06:12 24 février 2019

Solides performances des volleyeurs du Rouge et Or

Solides performances des volleyeurs du Rouge et Or
Photo: Mathieu BelangerLes filles du R&O volley sont de retour sur le terrain ce dimanche pour le match décisif de la demi-finale RSEQ. (Photo gracieuseté - UL Mathieu Bélanger)

VOLLEYBALL. Les équipes du Rouge et Or ont réussi le doublé samedi soir à l’Amphithéâtre Desjardins-UL. Les femmes y sont allées d’une performance magistrale alors que les hommes ont éprouvé passablement d’ennuis devant une équipe moins puissante qu’eux. La troupe de Pascal Clément a eu besoin de cinq manches (25-17, 21-25, 24-26, 25-19, 15-12) face aux Tigers de l’Université Dalhousie pour se qualifier pour la finale du RSEQ, qui les opposera aux Carabins de l’Université de Montréal. C’est une 22e finale provinciale consécutive pour le Rouge et Or masculin.

Déroulement du match des gars

Le Rouge et Or prend les devants rapidement et les conservent jusqu’au temps mort technique (16-12). Mais Dalhousie joue sans complexe et Laval doit demeurer aux aguets. La troupe de Pascal Clément accélère le rythme au retour de la pause et enlève facilement la première manche 25-17. Le début de la deuxième manche est un copié-collé de la précédente. Laval prend et garde les devants, mais Dalhousie demeure au contact. Ce sont les attaques imparables de Vicente Parraguire Villalobos qui font la différence.

Les Tigers ne parviennent pas à les contrer. Le Rouge et Or mène 16-12 au temps mort technique. Dalhousie revient en force et marque six points consécutifs pour prendre les devants 18-16. Laval éprouve quelques difficultés au service et se retrouve incapable d’inverser la tendance. Victoire de 25-21 des visiteurs en deuxième manche. Ça ne s’améliore pas en 3e manche, les Tigers continuent de donner du fil à retordre au Rouge et Or. Les locaux prennent rapidement les devants 3-0, mais Dalhousie ne se laisse pas impressionner en marquant eux aussi trois points consécutifs. À partir de là, les deux équipes s’échangent l’avance sans que personne ne soit en mesure de prendre un réel avantage. C’est 16-15 Rouge et Or au temps d’arrêt obligatoire.  Le coude-à-coude se poursuit au retour, de même que les problèmes du Rouge et Or au service.

Résultat, les Tigers remportent la troisième manche 26-24. Laval est dans de meilleures dispositions en début de quatrième manche. Les locaux se donnent un coussin de 4 points (7-3), coussin qu’ils conserveront jusqu’au temps mort technique (16-13). Au retour, Vicente  Parraguire Villalobos prend les choses en main avec des attaques et des services foudroyants et Laval créé l’égalité 2-2 avec un gain de 25-19.  La cinquième manche commence comme les précédentes : aucune équipe ne réussit à prendre l’ascendant sur l’autre. Le Rouge et Or mène 8-6 lors du changement de côté. Dalhousie ne lâche pas le morceau créé l’égalité 8-8.  Vicente Parraguire Villalobos envoie alors un missile sur la ligne de côté pour rompre l’égalité et le Rouge et Or ne regardera plus derrière.

«Nous avons joué une première manche parfaite et puis soudainement, on a perdu notre élan. Il faut quand même donné le crédit qui revient aux Tigers, qui n’ont jamais lâché. Nous avons une pause de deux semaines avant la finale et c’est parfait comme ça : les joueurs auront le temps de recharger leurs batteries.» -Pascal Clément, entraîneur-chef

Sur le plan des statistiques, précisions que Vicente Parraguire Villalobos a survolé la rencontre avec 30 attaques réussies pour un pourcentage de .581 du côté du Rouge et Or. Le prochain match du R&O masculin aura lieu le samedi 9 mars (heure à confirmer pour ce 1er match de la finale 2 de 3 du RSEQ). Adversaires: Carabins de l’Université de Montréal. Endroit: Amphithéâtre Desjardins-UL.

Performance étincelante des filles

L’équipe féminine de volleyball du Rouge et Or a évité l’élimination. Une victoire de 3-1 (23-25, 25-16, 25-22, 25-17) face aux Carabins de l’Université de Montréal force la présentation d’un troisième et décisif duel dimanche 24 février à Montréal. Les protégées de Justin Boudreault ont puisé dans leur réserve après avoir perdu la première manche et ont y sont allées d’une de leur meilleure performance cette année, dans un match de grande qualité.

«Nous avons joué le style du Rouge et Or en dictant l’allure de la rencontre et en nous ne laissant pas distraire par quoi que ce soit.  Nous devons maintenant amener tout cela avec nous à Montréal demain.» -Justin Boudreault, entraîneur-chef

Côté statistique, Myriam Adam a été la meilleure en attaque pour le Rouge et Or avec un pourcentage de réussite de .500. Le prochain match du R&O féminin a lieu dès ce dimanche 24 février à 14h (3e match de la demi-finale 2 de 3 du RSEQ). Adversaires: Carabins de l’Université de Montréal. Endroit: CEPSUM, Montréal.

(Source: Service des activités sportives UL)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *