L'Autre Voix
15:30 8 décembre 2018

Coupe du monde: Harvey et Browne sur la bonne voie

SKI de FOND. Avec son 13e rang au 30 kilomètres en style libre de la Coupe du monde de Beitostolen (Norvège) dimanche, Alex Harvey sent qu’il progresse, mais il n’a pas encore trouvé précisément quels sont les détails qui lui permettront de terminer parmi les cinq ou les dix meilleurs de ces courses de plus longues distances.

Le fondeur de Saint-Ferréol, Ales Harvey, est encouragé par sa progression.

«Il manque encore un petit quelque chose pour faire mieux et jouer le top-10 en début de saison comme ça, en distance. Je pense que c’est un pas dans la bonne direction, mais je ne suis pas pleinement satisfait encore», a commenté le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges qui a franchi l’arrivée en 1 h 11 min 43,3 s.

«Je suis resté entre les 10e et 15e rangs toute la course, alors ce n’est pas un manque d’énergie en fin de course. J’ai été constant, c’est juste que c’était ça mon niveau aujourd’hui. Il va falloir que je regarde ma course et que je l’analyse pour voir ce qu’il m’a manqué.»

Les Norvégiens Sjur Roethe (1 h 9 min 53,5 s) et Martin Johnsrud Sundby (1 h 10 min 28,7 s) ont réussi un doublé et c’est le Russe Andrey Melnichenko (1 h 10 min 42,7 s) qui les a accompagnés sur le podium.

Première course prometteuse

C’est avec un sentiment de satisfaction que Cendrine Browne a terminé sa première course de Coupe du monde de la saison. Dans un parcours très difficile et des conditions lentes, elle a obtenu une 38e place au 15 kilomètres en style libre grâce à son chrono de 41 min 50,3 s, résultat qu’elle réussit habituellement à atteindre seulement plus tard dans la saison.

«Je suis très contente de ma première course! J’ai tout laissé sur la piste et c’est pourquoi je suis contente. C’est mon meilleur début de saison jusqu’à présent. D’habitude, je rentre dans le top-40 seulement après Noël», a dit l’athlète de Prévost.

Durant la saison morte, Browne s’est entraînée davantage que les autres années. Elle a également pu prendre le temps de guérir ses blessures. «J’ai fait plus d’heures d’entrainement cette année, dans le but de prendre une coche de plus. J’ai réglé mes blessures en changeant mon plan de musculation et j’ai aussi travaillé énormément sur ma confiance avec ma psychologue sportive», a-t-elle expliqué.

L’arrivée de Nicolas Lemyre en tant que directeur de la haute performance à Ski de fond Canada a amené un vent de fraicheur dans l’équipe et Browne en ressent déjà les bénéfices. «Je crois que la nouvelle mentalité à Ski de fond Canada nous aide énormément. Se concentrer sur ce que nous pouvons contrôler, c’est la clé, estime-t-elle. Cette énergie qui règne dans notre équipe y est pour beaucoup, je pense!»

(Source: Sportcom)

François Cattapan


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette