Sports
23:00 21 août 2016

Les Sentiers du Moulin rend hommage au cycliste Raphaël Gagné

CYCLISME. En marge de la course de vélo de montagne, épreuve disputée dimanche à Rio, l’organisation des Sentiers du Moulin de Lac-Beauport a inauguré une partie de piste en hommage à l’olympien Raphaël Gagné qui s’entraîne à cet endroit depuis près de 20 ans. Tout de suite après, plus de 100 personnes étaient réunies pour visionner la performance olympique du favori local.

« »La Raph », c’est en l’honneur de Raphaël Gagné qui s’entraîne ici depuis 1997. L’an passé, le Sentier du Moulin a reçu une importante subvention et nous avons développé des nouveaux parcours d’environ 15 km. Là-dessus, il y avait une boucle qu’on voulait appeler « La Raph » parce que Raphaël est d’ici et s’est toujours entraîné ici», explique Alexandre Lesmeurises, directeur du développement aux Sentiers du Moulin.

Fait cocasse, le niveau de la piste est un peu plus faible que celui qui y prête son nom. «Ce qui est spécial, c’est que le sentier est de niveau débutant. Même s’il porte le nom « La Raph », c’est un sentier débutant avec un dénivelé léger et sans saut. C’est un sentier roulant pour profiter du plein air.»

Aux dires du directeur du développement, le principal intéressé était très heureux de recevoir cet honneur. «Il était extrêmement fier. On a décidé de le faire bien avant qu’on sache qu’il allait aux Olympiques, alors ce n’est pas à cause de sa participation qu’on lui dédit la piste. C’est quelqu’un qui donne beaucoup de son temps et avec toutes les compétitions auxquelles il participe, c’est devenu une idole.»

De l’avoir dans le secteur serait aussi très bon pour le vélo de montagne aux Sentiers du Moulin. «C’est sûr et certain que ça pousse un peu plus le vélo de montagne, qui était un peu délaissé dans les dernières années, principalement par son niveau de difficulté», conclut M. Lesmeurises.

Un modèle pour la région

Parmi les amateurs de cyclisme et partisans de Raphaël Gagné, la députée libérale de Chauveau, Véronyque Tremblay, s’est dite très fière de l’athlète de Lac-Beauport. «On est fiers de lui. C’est un ambassadeur important pour le comté de Chauveau. Il est né ici, à Lac-Beauport, il s’est entraîné ici aux Sentiers du Moulin.»

Elle était aussi très heureuse de grand nombre de personnes qui étaient amassées aux Sentiers du Moulin pour supporter le cycliste de montagne. «Je suis fière qu’il y ait autant de monde pour le supporter aujourd’hui. Grâce à lui, ça se développe, il y a de plus en plus de monde qui fond du vélo de montagne. On veut que les jeunes fassent du sport et Raphaël Gagné est un excellent modèle.»

Cet avis, un cycliste qui a déjà pédalé avec l’olympien le partage sans retenue. «C’est un gars qui n’a jamais lâché, un compétiteur extraordinaire et un modèle pour nos jeunes», raconte Philippe Carrier.

Pas la performance souhaitée

Malheureusement pour la centaine de personnes réunies aux Sentiers du Moulin, leur favori n’aura pas réussi à laisser sa marque sur la piste de Rio.

Durant la course, les officiels ont forcé Raphaël Gagné à l’abandon, puisqu’il allait être rattrapé par le peloton de tête.

L’athlète de Lac-Beauport quittera donc le Brésil au 40e rang, lui qui visait un top 15.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *