Sports
20:16 13 juin 2016

Le Centre Vidéotron, future «Mecque» de la boxe

COMBAT. Le 29 juillet, Adonis Stevenson défendra son titre de champion du monde de la WBC chez les mi-lourds au Centre Vidéotron, contre Thomas Williams Jr. Ce combat brisera la glace de la nouvelle entente conclue entre Gestev et le Groupe Yvon Michel (GYM), qui permettra à celui-ci de présenter des événements de boxe d’envergure à l’amphithéâtre de Québec au cours des trois prochaines années.

Pour Adonis «Superman» Stevenson, il s’agira d’un retour à la compétition après quelque 10 mois d’absence. Une absence qu’il n’aura pas moins comblée par un entraînement assidu: «Je suis toujours au gym», a-t-il confié lundi, lors d’une mêlée de presse, en se disant donc prêt à s’accrocher pour une septième fois à sa ceinture de champion. À 38 ans, le pugiliste de Montréal peut compter sur une fiche de 27 victoires – dont 22 par KO – et 1 seule défaite.

De 10 ans son cadet, son adversaire Thomas «Top Dog» Williams Jr suit les traces de Stevenson avec 20 victoires – 14 par KO – et 1 défaite. Ses deux derniers combats contre Humberto Savigne et Edwin Rodriguez ont causé la surprise lorsque, sous-estimé, Williams Jr a passé le KO à ces boxeurs établis. Neuvième aspirant à la WBC, l’Américain du Maryland entend ainsi être à la hauteur de sa réputation de puissant cogneur.

«Ce sont deux boxeurs extrêmement dangereux qui vont s’affronter le 29 juillet», estime d’ailleurs Yvon Michel, qui promet donc un spectacle qui en mettra «plein la vue». Une promesse que d’autres gros noms de l’écurie GYM l’aideront à tenir alors que, ce soir-là, monteront aussi sur le ring Eleider «Storm» Alvarez (contre Maximiliano «El Cuervo» Gomez, de Buenos Aires), Custio Clayton, Junior Ulysse, David Théroux et Marie-Ève Dicaire.

Éric Martel Bahoeli, boxeur indépendant de Québec, ne manquera pas non plus de mener ce qu’il considère comme son «combat de la dernière chance». Voyant la retraite arriver, le pugiliste de 34 ans souhaite montrer qu’il n’a pas moins encore toutes les capacités pour l’emporter.

Québec met ses gants

Cet événement «Shootout» du 29 juillet scelle la nouvelle entente signée entre deux partenaires de longue date, Gestev et GYM. Yvon Michel, président de cette organisation qui vise le développement des boxeurs de haut niveau, y voit l’occasion de faire du Centre Vidéotron «La Mecque de la boxe».

Au cours des trois prochaines années y seront ainsi présentés des événements d’envergure, comme la série «Premier Boxing Champions» et des championnats du monde, anticipe M. Michel. De quoi donner un «élan à la boxe dans la région de Québec» pour les athlètes comme pour les amateurs, appelle-t-il de ses vœux.

Combat de titans

En marge de la conférence de presse, Adonis Stevenson a par ailleurs alimenté l’espoir d’un combat contre Sergey Kovalev. Une rencontre de titans alors que le Russe, champion du monde des poids mi-lourds WBA, IBF et WBO, a les yeux sur la ceinture WBC du Montréalais. «C’est sûr et certain que ça va arriver, ce combat-là», a certifié Stevenson, sans toutefois pouvoir en dire plus, pour l’heure, sur les détails de ce vis-à-vis attendu par les amateurs de boxe.

Les billets seront mis en vente à compter du 18 juin, à 10h, via Ticketmaster.ca ou 1-855-790-1245. Une prévente aura également lieu les 16 et 17 juin pour les membres Première Place, les abonnés à l’infolettre du Centre Vidéotron et les détenteurs de billets de saison des Remparts de Québec.  

À lire aussi : Le souhait d’Éric Martel-Bahoeli exaucé

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *