Sports
13:24 19 juillet 2016

Marylou Martineau: 15 ans et paralympienne

BOCCIA.Elle représente la relève et l’avenir du boccia canadien a dit l’entraîneur de l’équipe nationale Mario Delisle lundi matin, lorsqu’il l’a présentée aux gens réunis lors du dévoilement de l’équipe canadienne qui ira aux Jeux paralympiques de Rio. Marylou Martineau n’a peut-être que 15 ans, mais dans 50 jours, elle sera officiellement une Paralympienne.

La jeune fille de Saint-Émile participait à ses premiers championnats canadiens et mondiaux chez les seniors. (Photo gracieuseté)

«Je suis très excitée. Je suis très heureuse et très fière de représenter l’équipe canadienne à Rio», a raconté la jeune fille de Québec qui participera à l’épreuve de double BC3 en compagnie du Québécois Eric Buissière et du Britanno-Colombien Paul Gauthier.

Après avoir participé aux Championnats du monde à Pékin en mars dernier, Marylou Martineau est prête à relever ce nouveau défi. «Les Mondiaux m’ont permis de prendre de l’expérience», a mentionné l’athlète qui pourra également compter sur la présence de sa maman, Josée Duquette, qui est également son assistante sportive.

«Je veux faire mon possible pour faire gagner l’équipe, mais je veux aussi m’amuser !» a ajouté celle qui a fait sa marque aussi rapidement grâce à sa bonne vision du jeu et ses placements de balle.

Eric Bussière a peut-être le double de l’âge de sa partenaire de double, mais il en sera lui aussi à ses premiers Jeux paralympiques. «Quand j’ai commencé à faire du boccia en 2011, je me disais qu’à mes 30 ans, j’irais aux Jeux. Je disais ça, mais je n’y croyais pas vraiment, c’était plus un rêve. Dans les dernières années, j’ai réalisé que je m’y rapprochais de plus en plus. Et maintenant, me voilà qualifié!», s’est exclamé celui qui prendra également part au tournoi individuel.

L’athlète de Verchère, 19e au monde chez les BC3, était gagné par la fierté de représenter le pays à Rio lundi matin. «J’ai hâte de jouer et d’affronter mes adversaires. C’est vraiment ce qui me passionne», a expliqué le récent médaillé d’argent à l’Open mondial du Portugal.

Sa mère, Francine Hébert, sera aussi du voyage à titre d’assistante. Ma mère et moi sommes une équipe. Elle me suit partout depuis au moins trois ans. Elle a arrêté de travailler pour être avec moi à temps plein pour me permettre d’aller à Rio. Finalement ç’a payé !»

Objectif podium pour le trio Dispaltro, Levine et Ciobanu

Médaillé en double BC4 aux Jeux paralympiques de Londres, Marco Dispaltro compte bien répéter l’exploit à Rio en compagnie de ses nouveaux coéquipiers, Alison Levine et Iulian Ciobanu.

«Si je regarde l’équipe que nous avons, je crois que les chances sont vraiment de notre côté en double. Nous avons connu de très bons matchs dans les dernières années face à des puissances mondiales comme la Chine et le Brésil. Ça va être super le fun !», s’est réjoui le vétéran originaire de Saint-Jérôme.

«Il n’y a pas de mot pour décrire le moment où ton rêve devient réalité», a raconté Levine, de Côte-Saint-Luc, qui prend avec sérieux sa première participation aux Jeux paralympiques en espérant y rafler deux médailles.

«Marco, Iulian et moi formons une très bonne équipe. Nous avons une belle chimie. Nous savons que nous pourrons jouer sur nos forces et non sur les faiblesses de nos adversaires. Il ne nous reste que quelques petites choses à améliorer d’ici les Jeux.»

Respectivement 5e et 15e au classement mondial, Dispaltro et Levine auront également leurs chances de s’exprimer au tournoi individuel.

Le Montréalais Iulian Ciobanu a été choisi pour compléter la formation de double BC4. «Je n’ai jamais pensé faire du sport dans ma vie et je réalise maintenant que wow! je vais à Rio. Je crois que ça me marquera à jamais, mais aussi ma famille et les gens qui m’entourent.»

Celui qui aura 33 ans le 29 juillet prochain a connu une progression fulgurante dans les deux dernières années, ce qui lui a permis d’être choisi parmi l’équipe paralympique. «J’ai travaillé fort pour m’y rendre! Je sais que ça n’a pas été une décision facile, mais je suis prêt à être là pour mon équipe.»

Les épreuves de boccia auront lieu du 10 au 16 septembre à Rio de Janeiro.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *