Sports
14:07 11 septembre 2016 | mise à jour le: 11 septembre 2016 à 14:07 temps de lecture: 3 minutes

Jeux paralympiques: Les athlètes de boccia canadiens s’arrêtent

RIO DE JANEIRO, Brésil. Marco Dispaltro, Alison Levine et Iulian Ciobanu souhaitaient remporter une médaille en double BC4 aux Jeux paralympiques de Rio. Le parcours des trois joueurs de boccia québécois s’est cependant arrêté au tour préliminaire dimanche, après qu’ils aient remis une fiche d’une victoire et deux défaites.

Marco Dispaltro (Montréal, Qc) du double canadien en BC4. (Photo Équipe Canada)

Vaincus par le Brésil, puis victorieux face à la Chine samedi, le trio canadien, sixième au monde, se devait de remporter son match vis-à-vis de la Thaïlande, septième, pour assurer sa place en demi-finale.

La formation thaïlandaise, composée de Nuanchan Phonsila, Pornchok Larpyen et Chaloemphon Tanbut, s’est imposée par la marque de 7-3.

Les deux joueurs en action pour le Canada, Dispaltro, de Saint-Jérôme, et Ciobanu, de Montréal, ont vu leurs adversaires mener la première manche 3-0. Les deux Québécois sont toutefois parvenus à combler l’écart dans la deuxième manche et créer l’égalité 3-3.

« Nous étions un peu nerveux lorsque nous avons commencé le match, mais au moins nous sommes parvenus à revenir forts en deuxième manche », a raconté Dispaltro.

Les choses se sont moins bien passées dans les deux dernières manches pour Dispaltro et Ciobanu qui ont laissé les Thaïlandais inscrire deux fois deux points.

« Nous avons eu de la difficulté à trouver le juste milieu entre être trop passifs et trop agressifs. Il faut trouver une solution. Ils ont eu un peu plus de cran que nous et c’est pour ça qu’ils se retrouvent en demi-finale. »

Médaillé de bronze aux Jeux paralympiques de Londres aux côtés de Josh Vander Vies, Marco Dispaltro entrevoit un bel avenir avec ses nouveaux coéquipiers. « Nous n’avons pas performé comme nous le voulions ici, mais ça s’en vient. Alison et Iulian en sont à leurs premiers Jeux paralympiques et nous serons à surveiller en 2020. Nous sommes dans la bonne direction. »

Bussière, Garneau et Martineau blanchis

Après des défaites contre la Corée et le Brésil, Éric Bussière, Bruno Garneau et Marylou Martineau avaient une dernière chance d’aller chercher une victoire dimanche matin. Opposés aux Belges Kenneth Verwimp, Pieter Cilissen et Kirsten de Laender, ils ont été battus 7-0.

« Nous aurions aimé terminer par une victoire, mais malgré tout, nous nous sommes bien démarqués lors des deux premières manches. Nous avons baissé de régime en troisième », a expliqué Bussière, de Verchères.

À ses premiers Jeux paralympiques, l’athlète de 30 ans s’est dit ravi d’avoir joué aux côtés de Bruno Garneau, son mentor. Ce dernier a rejoint l’équipe lorsque le Britanno-Colombien Paul Gauthier a dû se désister des Jeux en raison de blessures. « C’est Bruno qui m’a tout montré en boccia. J’ai beaucoup appris. »

Celui qui a dû s’ajuster à jouer devant une foule aussi bruyante est tout de même heureux de ses débuts paralympiques. « J’essaie de profiter de chaque moment au maximum. Même la foule. Même si elle est bruyante, ce que nous vivons est unique au monde. Maintenant je vais faire de mon mieux à l’individuel. »

Les rondes de médailles en double BC3 et BC4 auront lieu lundi. Marco Dispaltro, Alison Levine, Éric Bussière et Bruno Garneau se prépareront quant à eux pour le tournoi individuel qui débutera mardi.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *