Sports
22:05 19 mars 2018 | mise à jour le: 19 mars 2018 à 22:05 temps de lecture: 3 minutes

Alex Harvey rentre à la maison

Alex Harvey a finalement eu la chance de renouer avec parents et amis le 19 mars dernier, soit 131 jours après son départ de la maison. 

Alex Harvey disputera fort probablement sa dernière saison en 2019.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Entre temps, il a participé à plusieurs épreuves sur le circuit de la Coupe du Monde, terminant au 4e rang au cumulatif. En 2016 et en 2017, il avait terminé troisième.

La veille de son retour, il avait pris le 2e rang de la poursuite 15 km style libre, à Falun, en Suède, lors de la dernière épreuve du calendrier. Sa dernière performance qui lui avait valu une médaille remontait à la mi-janvier. Le fait de terminer l’année sur une bonne note lui permet d’attaquer l’entre-saison de façon positive.

Il a également participé à ses troisièmes Jeux olympiques, ne réussissant toutefois pas à monter sur le podium en Corée du Sud. Il est cependant passé bien près d’y arriver au 50 km, franchissant la ligne d’arrivée en 4e position.

Quand les journalistes présents lui ont demandé de dresser un bilan de sa saison, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a rappelé qu’il avait surpassé son total de points au classement général de la Coupe du Monde… même si les résultats n’étaient pas toujours ce qu’il espérait.

«La compétition était encore plus relevée, c’est souvent cela qui arrive lors d’une année olympique. Pour ce qui est des Jeux olympiques, c’est certain que l’objectif était de ramener une médaille, je ne m’en cache pas. Le résultat est décevant, mais tout le reste, c’est à la hauteur de mes attentes. J’ai livré de bonnes performances.»

Entourés de nombreuses caméras, Alex Harvey et sa copine ont pu renouer après quelques mois séparés.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Repos… et entraînement

Difficile d’imaginer Alex Harvey passer de longues journées camper dans son divan. En effet, l’athlète de haut niveau profitera de quelques jours de repos avant de remettre ses skis à la fin du mois de mars. En avril, il compte s’exiler «quelques jours sur la plage».

Entre temps, il entend voir ses amis, passer du temps avec sa copine et manger les délicieux plats de ses parents.

Étudiant en droit à l’Université Laval, il ne lui manque que 15 crédits, soit cinq cours, avant d’obtenir son baccalauréat. Ensuite, il devra passer son Barreau.

Dernière saison? Fort possible!

Sans le confirmer, Harvey a maintenu son plan établi il y a plusieurs mois, c’est-à-dire qu’il n’avait pas prévu se replonger dans un autre cycle olympique, en vue des Jeux de 2022.

«Ce n’est pas hors de question que je continue un cycle de quatre ans, mais les chances sont très minces. La porte n’est pas complètement fermée, mais je vais voir comment je me sens dans 365 jours!»

Pierre Harvey, le père d’Alex Harvey

(Photo TC Media – Charles Lalande)

À moins d’un revirement de situation, il accrochera ses skis à la fin de la saison 2019. Pour son dernier tour de piste, il n’a pas envie de jouer les touristes! «J’ai un titre de champion du monde sur 50 km à défendre en Autriche. Il y aura également les finales de la Coupe du Monde à Québec, alors ce sera un gros mois de mars 2019.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *