Sports
17:17 16 avril 2018 | mise à jour le: 16 avril 2018 à 17:17 temps de lecture: 3 minutes

Une cuvée exceptionnelle pour le Séminaire Saint-François

SPORTS ÉTUDIANTS. Pour la première fois de l’histoire du Séminaire Saint-François (SSF), la direction de l’école tenait un point de presse pour présenter les 36 élèves-athlètes finissants qui poursuivront leurs carrières sportives à un niveau supérieur.  

Les 36 élèves-athlètes avec les étudiants présents pour l’annonce.

Photo TC Media – Jean Carrier

De la cohorte de 36 élèves, 15 joueurs de football, deux en basketball et quatre en soccer évolueront dans les différentes institutions collégiales division 1 de la province.

Le hockey est aussi bien représenté alors que dix athlètes appartiennent à des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Cinq autres joueurs s’expatrieront vers les États-Unis pour poursuivre leurs destinées sportives et académiques. Les joueurs de football Kalenga Muganda et Mathieu Massé-Pelletier iront à l’école préparatoire de Woodberry Forest School en Virginie.

Xavier Lacoste s’en ira au New Jersey à Lawrenceville School pour évoluer au soccer et au football.

Emma Donovan et Julia Mahoney portant fièrement les couleurs de l’Université du Maine

Photo TC Media – Jean Carrier

Emma Donovan et Julia Mahoney accomplissent un énorme tour de force en accédant directement à l’université dès la fin du secondaire. Les deux évolueront en soccer pour les Black Bears de l’Université du Maine dans la NCAA. La fiche de l’équipe était de cinq victoires, dix défaites et un verdict nul en 2017.

«C’est possible en complétant avec quelques cours durant l’été. Pour le côté sportif, nous sommes assez fortes pour jouer dans cette ligue, mais nous sommes heureuses de partir ensemble», ont précisé les deux jeunes étudiantes. Emma songe à étudier en administration des affaires tandis que Julia hésite encore entre la médecine et des études en graphisme.

Luc Savoie, responsable des sports et directeur aux élèves, était visiblement satisfait de l’engouement de la rencontre. «C’est une très bonne cohorte de finissants, je ne sais pas si c’est un record en nombre, mais la qualité est difficile à battre.»

Questionné à savoir si l’avenue vers les États-Unis sera plus souvent empruntée par les élèves du SSF, il avait une réponse précise. «J’aimerais voir le nombre de joueurs augmenter à 10 tous sports confondus dans les prochaines années dans les écoles préparatoires. Pour ce qui est de passer directement à l’université, cela prend des circonstances exceptionnelles.»

Mathieu Massé-Pelletier et Kalenga Muganda poursuivront leur carrière et leurs études ensemble

Photo TC Media – Jean Carrier

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *