Sports
21:01 21 janvier 2018 | mise à jour le: 15 novembre 2018 à 21:02 Temps de lecture: 3 minutes

Jean-Louis Létourneau honoré par ses pairs

HOCKEY. L’entraîneur le plus victorieux des Gouverneurs de Sainte-Foy Midget AAA, Jean-Louis Létourneau, a été honoré devant les partisans du Blizzard du Séminaire, entouré de membre de sa famille et de plusieurs personnalités qu’il a côtoyé durant sa carrière.

Le dévoilement du drapeau qui a été hissé au plafond de l’aréna de Saint-Augustin.

Photo TC Media – Geoffré Samson

Il a été au sein de l’organisation des Gouverneurs (aujourd’hui le Blizzard), de 1982 à 1992. Au cours de ses 411 parties, son équipe a obtenu 229 victoires, 160 défaites et 22 matchs nulles. Jean-Louis Létourneau a mené ses joueurs à quatre participations aux à la Coupe Air Canada (Coupe Telus) des championnats canadiens, remportant deux médailles d’argent (1983 et 1990), une de bronze (1986) et une quatrième position en 1989.

Entouré de ses proches, Jean-Louis Létourneau a livré un court discours.

Photo TC Media – Geoffré Samson

Il a aussi été à la tête de d’Équipe Québec au premier championnat mondial des moins de 17 ans, en 1986. Son équipe avait remporté les honneurs devant l’Union Soviétique et l’équipe Canada-Pacifique, qui était en troisième place.

De plus, il a été le tout premier entraîneur à remporter le Trophée Bob-Chevalier, donné à l’entraîneur de l’année. M. Létourneau est le seul à l’avoir mérité à trois reprises, en 1985, 1986 et en 1990. D’ailleurs, l’actuel entraîneur du Blizzard du Séminaire, Martin Lapérriere l’a remporté à deux reprises, dont celui de la dernière saison.

Lors de l’hommage, un drapeau a été soulevé, au nom de l’entraîneur.

La mise en jeu protocolaire avant le match opposant les Riverains du collège Charles-Lemoyne au Blizzard du Séminaire Saint-François.

Photo TC Media – Geoffré Samson

«Je ne pensais pas un jour de monter ci-haut. Je ne suis pas seul sur ce drapeau, nous avons été une équipe pendant 10 ans.»

Plusieurs joueurs dirigés par M. Létourneau ont atteint la Ligue nationale du hockey (LNH), dont Patrick Roy, Sylvain Côté, Philippe Boucher et Joé Juneau, qui était présent lors de la cérémonie.

Fait cocasse, Jean-Louis Létourneau a déjà été approché par de nombreuses organisations, comme les Saguenéens de Chicoutimi, mais n’avait pas accepté la proposition. Il était aussi pressenti à rejoindre les Nordiques, aux côtés de Michel Bergeron. Alain Chainey avait obtenu le poste convoité.

Une plaque commémorative a été dévoilée en l’honneur de M. Létourneau. Il a remercié de nombreux collaborateurs et a conclu son court discours en disant: «Le plus beau trophée qui nous revient est l’amitié forgée au cours des années.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *