Sports
16:35 21 mai 2017 | mise à jour le: 21 mai 2017 à 16:35 temps de lecture: 2 minutes

Succès pour la course NorthMan Race au Mont-Sainte-Anne

COMPÉTITION. C’était la première fois que la course NorthMan Race prenait place à Mont-Sainte-Anne, une expérience qui s’est révélée être un vif succès.

Obstacle de la course NorthMan Race

(Photo gracieuseté – Louis Charland)

En tout, près de 900 coureurs sont venus essayer les sentiers dessinés pour eux dans la montagne de la Côte-de-Beaupré. La course à obstacles se voulait un hommage au travail des bûcherons au tournant du 19e siècle. Le lancée de la hache, le sciage de billot et la drave sur «pitoune» ne sont que quelques exemples de ce à quoi se sont mesurés les athlètes.

Le matin, l’option participative attendait aussi bien les adultes que les enfants qui voulaient relever le défi. Des participants de tous les niveaux pouvaient y participer, aussi bien les néophytes que les expérimentés. Ils avaient 6km à parcourir parsemés de 30 obstacles divers. Le départ de la course non chronométré se faisait en petites vagues de 10 à 30 coureurs à la fois.

En après-midi, c’était au tour des athlètes du volet compétitif à s’affronter sur les 8km de parcours comprenant 43 obstacles. Plusieurs têtes d’affiche étaient de la course, dont Marc-André Bédard, un Olympien de la région et champion du monde Spartan Race 2016. Il a également participé à la conception des obstacles comme concepteur des parcours et obstacles des courses JustRun, qui se cache derrière la NorthMan Race.

Les athlètes de la catégorie Timber, la plus importante de l’événement, se partageaient 3600$ en bourses, en plus d’avoir une chance de se qualifier pour la finale. Les athlètes compétitifs qui voulaient se mesure à leur groupe d’âge étaient quant à eux dans la catégorie Logger.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *