Sports
19:07 24 février 2017 | mise à jour le: 24 février 2017 à 19:07 temps de lecture: 3 minutes

C’est un départ pour le 13e Pentathlon des neiges

SPORTS D’HIVER. Le Pentathlon des neiges présente ses activités du 24 février au 5 mars sur les plaines d’Abraham. Pour cette treizième édition, et comme à chaque année, l’événement bat un nouveau record de participation avec plus de 5 860 inscriptions. Dire qu’en 2005, 64 personnes ont participé à l’événement.

Le Pentathlon des neiges lance sa 13e édition.

(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

Le directeur général du Groupe Pentathlon, François Calleta,  a débuté la conférence de lancement avec une touchante allocution sur la passion du pentathlon, qui rassemble des athlètes de tous âges, liés par la simple passion du sport.  Ce à quoi l’ambassadeur Patrick Hivon a répondu: «La passion, c’est toi qui l’a». Le comédien Sébastien Delorme, bien connu pour le rôle de Stéphane dans la populaire série District 31, fait également partie de la dynamique équipe d’ambassadeurs. Il ne pouvait toutefois pas être présent à l’occasion du lancement de l’événement, en raison d’un tournage.

Steeve Verret,  le responsable des sports, des loisirs et de la vie communautaire à la Ville de Québec a également salué l’initiative qui perdure depuis maintenant 13 ans: «On parle souvent de Gestev, mais le Pentathlon des neiges c’est formidable. C’est ce qu’on veut à Québec».

Annette Hollmann, para-triathlète

(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

Compétitions

Ce dimanche aura lieu la coupe du monde ITU de Triathlon d’hiver. Plusieurs athlètes olympiques seront de passage à Québec pour l’événement. Chez les dames, la championne en titre originaire de Québec, Claude Godbout, sera au départ pour défendre son titre, malgré une récente opération au genou. Elle a affirmé être bien heureuse d’avoir la chance de performer dans un événement d’une telle envergure, et ce, à la maison.

Même si les compétitions constituent un volet important de l’événement, il ne faut pas oublier tout le reste. Annette Hollmann, une para-triathlète de 49 ans partiellement aveugle de naissance, participera au biathlon des 50 ans et plus de la FADOQ. Elle a pu y participer même si elle n’est âgée que de 49 ans, puisque le parcours sera plus adapté à sa condition.

«Ça me donne la même liberté que les autres. Si j’ai un guide, je peux m’amuser comme les autres», affirme la femme pour qui le fait d’être pratiquement aveugle n’a jamais été un obstacle à l’activité physique. Elle aura un guide pour participer aux épreuves de raquette et de ski de fond, mais participera à l’épreuve de patinage sans guide.

Née en Allemagne, Mme Hollmann est arrivée au Québec en 2000. «Ce pays est gelé pendant la moitié de l’année, alors j’ai commencé le patin à glace», lance à la blague l’athlète qui a également pratiqué le patinage à roues alignées alors qu’elle habitait aux États-Unis. L’association des sports pour aveugles de Montréal lui a appris à faire du ski de fond, c’est à ce moment qu’elle a pu commencer à pratiquer le triathlon.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *