Sports
15:27 15 janvier 2017 | mise à jour le: 15 janvier 2017 à 15:27 Temps de lecture: 5 minutes

Alex Harvey et Len Valjas décrochent l’or au sprint par équipes à Toblach

Après être passé près du podium à plusiques reprises déjà cette saison, Alex Harvey a finalement réussi son premier coup d’éclat en 2017.

AP

Harvey et son coéquipier Len Valjas ont uni leurs efforts dimanche pour remporter le sprint par équipes à la Coupe du monde de ski de fond de Toblach, en Italie.

Harvey, de St-Ferréol-les-Neiges, et Valjas, de Toronto, ont complété les six boucles de 1,3 km en 16 minutes et 2,11 secondes pour s’adjuger une première médaille d’or cette saison sur le circuit de la Coupe du monde.

«C’est absolument formidable, s’est exclamé le Québécois. Les victoires d’équipe sont toujours spéciales. Pouvoir partager cette victoire avec ‘Lenny’ et toute l’équipe technique est fabuleux.»

C’était la première fois que le Canada gagnait le sprint par équipes depuis que Harvey et Devon Kershaw s’étaient adjugé l’or au sprint par équipes classique aux Championnats du monde de 2011, en Norvège. Kershaw a récemment été remplacé par Valjas pour les épreuves par équipes en raison de ses performances en chute libre.

«Je me sens très bien en ce moment. Hier (samedi), je m’étais dit que je ne participerais pas à cette course, puis j’ai changé d’idée et j’ai décidé de tenter ma chance. Ça m’a donné beaucoup de confiance pour que j’enregistre un bon résultat aujourd’hui et c’est ce qui s’est produit. Je skie très bien depuis le début de l’année. Je me sens bien et tout fonctionne à merveille en ce moment», a poursuivi Harvey, qui portait une moustache digne des années 1970.

Les Canadiens ont devancé les Suédois Karl-Johan Westberg et Oskar Svensson par 0,53 seconde, tandis que les Italiens Dietmar Noeckler et Federico Pellegrino complétaient le podium à 0,65.

Il s’agissait de la 19e médaille de Harvey en Coupe du monde, et de sa cinquième victoire en carrière sur ce circuit. Le fondeur québécois a aussi grimpé sur le podium à quatre reprises aux Championnats du monde, se hissant même sur la plus haute marche au sprint par équipes en 2011.  

Pour sa part, Valjas a savouré sa première victoire en carrière sur le circuit de la Coupe du monde, et son sixième podium en carrière.

«J’avais besoin de ça. Ça faisait longtemps (que je n’avais pas grimpé sur le podium), et c’est encore plus agréable de le faire dans une épreuve par équipes. Je ne m’attendais vraiment pas à ça aujourd’hui, mais c’était l’objectif ultime, a reconnu Valjas. Il y a eu de nombreuses petites attaques afin de scinder le peloton en petits groupes, mais je voulais simplement m’assurer de les repousser, sans perdre d’énergie. Nous avions beaucoup de vitesse et d’endurance, ce qui est un avantage dans ce genre d’épreuve. Lors de mon dernier tour, j’ai simplement serré les dents alors que les spécialistes du sprint baissaient les bras les uns après les autres.

«Je sais qu’Alex se sent bien, et je voulais simplement me retrouver sur la piste et travailler fort afin qu’il soit en position pour remplir sa part de la commande pendant le dernier tour, et c’est ce qu’il a fait.»

Chez les dames, Natalia Matveeva a propulsé la Russie vers la victoire au sprint par équipes, au lendemain de sa deuxième victoire individuelle en carrière sur le circuit de la Coupe du monde. La Russie a devancé la Suède par 0,04 seconde, tandis que la Norvège complétait le podium à 0,11 derrière. Le Canada n’était pas représenté dans cette épreuve.

L’équipe canadienne se dirigera maintenant vers la Coupe du monde d’Ulricehamn, en Suède, qui sera présentée le week-end prochain.

La finale de la Coupe du monde à Québec en mars

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, la Corporation Événements d’hiver de Québec, Ski de fond Canada et Gestev ont annoncé par voie de communiqué dimanche matin que la finale de la Coupe du monde de ski de fond aura lieu sur les plaines d’Abraham, à Québec, du 17 au 19 mars.

Ce sera une occasion pour les amateurs de ski de fond québécois de voir à l’oeuvre Harvey et ses coéquipiers de l’équipe canadienne. Ces derniers connaissent déjà le parcours puisqu’ils s’étaient arrêtés dans la Vieille Capitale à l’occasion de la troisième étape du Tour de ski du Canada en mars dernier. Harvey était alors monté sur la deuxième marche du podium au sprint de 1,5 kilomètre style libre.

La Fédération internationale de Ski (FIS) avait approché Québec pour reprendre l’événement, à la suite du retrait de la ville de Tyumen, en Russie.

Un point de presse aura lieu en milieu de semaine prochaine pour discuter en détail de cet événement.

La Presse canadienne

Articles similaires

07:36 19 septembre 2021 | mise à jour le: 19 septembre 2021 à 10:54 Temps de lecture: 1 minutes
Un silence qui résonne

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *