Sports
03:53 5 mars 2017 | mise à jour le: 5 mars 2017 à 03:53 Temps de lecture: 4 minutes

Rouge et Or: 400e victoire pour l’entraîneur de volleyball Pascal Clément

L’équipe masculine de volleyball du Rouge et Or a dû trimer dur samedi soir à l’Amphithéâtre Desjardins-UL du PEPS pour offrir à l’entraîneur-chef Pascal Clément sa 400e victoire à la barre de l’équipe.

L’entraîneur Pascal Clément entouré de son équipe.

(gracieuseté – Martin Bouchard)

Les Lavallois l’ont emporté 3 à 2 sur les Carabins de Montréal dans le premier match de la finale deux de trois du RSEQ, à l’occasion d’un marathon qui s’est étiré sur deux heures et 15 minutes.

Clément, bien qu’il se soit dit heureux d’avoir atteint le plateau des 400 gains avec le Rouge et Or en matchs officiels, a surtout rappelé à ses ouailles la difficulté derrière chaque succès.

« On peut être contents de la victoire, parce qu’elle est drôlement importante. Mais ce n’est pas parce qu’on est contents de la victoire qu’on peut l’être de la façon dont on l’a gagnée. J’ai demandé aux gars d’être extrêmement critiques de la performance qu’ils ont livrée ce soir, individuellement et collectivement. Je leur ai aussi dit de se reposer, parce que ça va être difficile la semaine prochaine à Montréal », a commenté celui qui a pris les rênes de l’équipe en 1992.

« Au-delà de la victoire, ce qui compte, c’est ce qu’on donne comme effort collectif, comme niveau de jeu, comment on se développe et qu’on s’améliore, et comment c’est beau quand on joue bien. En laissant filer la première manche alors que nous étions en avant 21-16, on leur a ouvert la porte. À nous de nous présenter la semaine prochaine », a rappelé Pascal Clément.

Celui-ci rappelait à juste titre que le Rouge et Or était en contrôle au premier set. À égalité 13-13, Laval s’échappait et se créait un petit coussin, à 21-16. Mais quatre points de suite des Bleus leur permettaient de reprendre confiance. Montréal poursuivait sur sa séquence heureuse et se distançait des locaux juste à temps pour l’emporter 25-23.

Les Lavallois ne refaisaient pas la même erreur deux fois. Avec un score égal de 8-8 au second engagement, les Rouges se détachaient et atteignaient en premier la pause technique, à 16-11. Cette fois-ci, les Montréalais n’étaient pas aptes à revenir dans le match, Laval l’emportant 25-20.

La bataille était encore plus serrée à la troisième manche. Les deux formations s’échangeaient les points jusqu’en fin de set, alors que Laval se prenait une courte priorité de deux points à 21-19. Les Rouges démontraient de l’opportunisme et s’imposaient finalement 25-21 pour prendre les commandes du match, 2 à 1.

 

Sauf que Montréal s’accrochait et finissait par niveler les chances dans la rencontre grâce à un gain serré de 25-23 au quatrième. Puis, les Carabins, en contrôle et profitant du momentum, se séparaient du Rouge et Or à 9-6 dans le cinquième et ultime set.

C’est alors que le vent tournait en faveur de l’équipe locale, grâce à quatre points sans riposte qui lui permettait de se placer en avant, 10-9. À 14-13, Ethan Ellison envoyait la balle vers son attaquant préféré, et Vicho mettait un terme au match sur une de ses 23 attaques marquantes de la rencontre.

Le deuxième match de la série finale se tiendra à Montréal ce vendredi. Si les Carabins l’emportent, le troisième duel aurait lieu le samedi 11 mars dès 19h au PEPS. Le gagnant prendra par la suite la direction d’Edmonton pour le championnat national U SPORTS.

Pointage

1er

2e

3e

4e

5e

Montréal (2)

25

20

21

25

13

Rouge et Or (3)

23

25

25

23

15


Meneurs du Rouge et Or

Attaques marquantes : Vicente Parraguirre Villalobos 23, Bruno Lortie 14

As : Bruno Lortie 5

Récupérations défensives : Vicente Parraguirre Villalobos 22

Blocs : Hugo Léger 5 assistés

Plateaux précédents de Pascal Clément

100e victoire : 3-0 c. Sherbrooke, 4 février 2001

200e victoire : 3-0 c. Montréal, 4 novembre 2006

300e victoire : 3-2 c. Memorial, 26 novembre 2011

Source: Rouige et Or

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *