Sports
14:45 22 janvier 2017 | mise à jour le: 22 janvier 2017 à 14:45 Temps de lecture: 5 minutes

Le Rouge et Or masculin reprend l’exclusivité du 1er rang

VOLLEYBALL. Dans un duel enlevant entre d’éternels rivaux, samedi soir au PEPS, l’équipe masculine de volleyball Rouge et Or a offert une solide performance pour vaincre les Carabins 3-1 (25-21, 26-24, 19-25, 25-17) et ainsi les doubler au premier rang provincial. Laval (9-2) possède maintenant une fiche identique à celle de Montréal, mais le bris d’égalité avantage le Rouge et Or, qui a remporté deux de ses trois duels face aux Carabins.

«La chose dont je suis le plus content, c’est que c’était un bon match de volleyball. Au Québec, on n’a pas eu souvent des matchs de haute intensité comme ça. C’est le volleyball qui est gagnant», a affirmé Pascal Clément. Le pilote lavallois a également souligné l’effort des siens qui sont revenus dans le match après un troisième set, où «on a quand même connu une baisse importante. Le dernier set est un peu à l’image de ce qu’on devra faire pour les battre chez eux et au championnat provincial», a ajouté Clément, heureux de voir son équipe servir durement et avec succès en fin de match.

Après une performance endiablée du duo Bunka Busta avant le match, les Lavallois ont amorcé la rencontre du bon pied avec une belle séquence de cinq points consécutifs pour mener 7-2. Vicente Parraguirre a soulevé la foule quelques fois, notamment lorsque le contre d’une de ses frappes puissantes s’est retrouvé au plafond de l’Amphithéâtre Desjardins-UL. En total contrôle, le Rouge et Or a tout de même laissé les Carabins sauver quatre points de manche avant de finir le travail 25-21.

Scénario semblable au second set. Laval mène pour la quasi-totalité de la manche, mais laisse Montréal s’approcher à la toute fin. À 24-22, les Rouges ont fait durer le suspense en bousillant deux points de manche, mais une fois de plus, les protégés de Pascal Clément ont su se relever au bon moment pour fermer la manche 26-24.

Le troisième set a de nouveau donné lieu à des échanges serrés. Pour la première fois du match, ce sont les Carabins qui ont pris la pause technique en avant, 16-13. Laval s’est accroché, mais à 19-19, les visiteurs se sont échappés pour forcer la tenue d’une quatrième manche après un gain de 25-19.

Montréal a profité de cet élan pour prendre le contrôle en début de set. À 13-8 Carabins, le déclic s’est fait. Laval a commencé à marquer avec plus de régularité, enchaînant notamment neuf points consécutifs pour reprendre l’avantage 19-14. La touche finale a été exaltante; le Rouge et Or a sauvé deux balles de manière spectaculaire avant que Vicho ne réussisse l’attaque marquante qui mettait un terme au match, 25-17.

Manque de finition chez les filles

L’équipe féminine de volleyball Rouge et Or a quant à elle montré de très belles choses face aux meneuses du RSEQ, mais a manqué d’opportunisme. Les Carabins en ont profité pour signer une victoire de 3-1 (25-22, 11-25, 25-16, 27-25).

Laval (7-6) conserve sa deuxième place au classement, mais accuse maintenant deux matchs de retard sur Montréal (9-3). «Je ne suis pas fâché, je suis plus désolé pour les filles. On n’a pas réussi à trouver la petite étincelle pour faire la différence en fin de match», disait l’instructeur-chef Olivier Caron, en référence aux points de manche gaspillés au quatrième set, qui ont permis aux adversaires de renverser la vapeur et l’emporter.

«On joue bien, on progresse. On est capable de jouer avec eux autres. On a une ligue très divisée. Maintenant, pour nous, il ne faut pas juste se présenter à chaque match, il faut finir le travail», a-t-il ajouté.

Le Rouge et Or a montré du caractère au premier set. Prêtes à se battre avec l’équipe classée numéro 6 au pays, les Lavalloises ont répliqué coup pour coup aux attaques des Carabins. En tête 16-14 à la mi-manche, Montréal s’est toutefois accroché à cette mince avance jusqu’à la fin pour prévaloir 25-22.

Les signes positifs observés en début de match se sont intensifiés à la seconde manche. Les Rouges ont rapidement pris une avance de 5-1 et ont conservé le momentum. L’avance de 16-8 que la troupe d’Olivier Caron détenait au temps mort technique ne s’est jamais effritée. Un deuxième set à sens unique gagné par Laval 25-11.

Les visiteuses ont apporté des ajustements à la troisième reprise. Un temps mort du Rouge et Or en déficit 8-4 n’a pas ralenti les ardeurs des Montréalaises, qui ont pris la pause technique en avant 16-10. Les Carabins n’ont pas perdu de temps par la suite, prenant les devants 2-1 en raison d’un gain de 25-16.

Tout comme au second set, le Rouge et Or a amorcé du bon pied le quatrième, se forgeant une avance de 7-2. Après un temps d’arrêt, les Carabins ont retrouvé leurs repères, alignant notamment huit points de suite pour reprendre les devants 16-12 à la mi-manche. Le fameux momentum a changé de côté à quelques reprises dans le set, et Laval croyait bien l’avoir au moment opportun. À 24-22, le Rouge et Or a toutefois bousillé deux points de manche, puis un troisième à 25-24 en raison d’un second service dans le filet lors de cette même séquence. Montréal n’en demandait pas tant, et s’est sauvé avec la manche 27-25 et le match 3-1.

(Source : Rouge et Or UL)

Articles similaires

07:36 19 septembre 2021 | mise à jour le: 19 septembre 2021 à 10:54 Temps de lecture: 1 minutes
Un silence qui résonne

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *