Sports
18:38 7 janvier 2017 | mise à jour le: 7 janvier 2017 à 18:38 temps de lecture: 3 minutes

Alex Harvey s’accroche à son objectif

SKI. La fierté de Saint-Ferréol-les-Neiges, Alex Harvey, a terminé en 19e place du 15 kilomètres style classique en départ groupé du Tour de ski samedi, à Val di Fiemme, en Italie. Avec ce résultat à la sixième étape, le Québécois pointe au sixième rang du classement général.

Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges Alex Harvey.

(Photo TC Media – Archives)

Le Norvégien Martin Johnsrud Sundby a remporté cette course avec un chrono de 40 min 40 s. Il a devancé de 2,2 secondes le Russe Sergey Ustiugov et de 2,8 secondes le Finlandais Matti Heikkinen.

Harvey a signé le meilleur résultat du pays samedi. Il a complété la distance en 41 min 18,7 s, un retard de 38,7 secondes sur le vainqueur. En tête au début de la course, le Québécois est allé chercher les secondes de bonus du premier sprint intermédiaire. Il a toutefois perdu de la vitesse pour se retrouver 18e au second sprint.

« Je me sentais bien. C’était le départ que j’espérais, mais j’ai perdu beaucoup de temps dans les descentes. Au début, j’étais capable de compenser dans les montées, mais plus la course avançait, plus c’était de l’énergie que je dépensais pour rien », a commenté l’athlète de 28 ans.

Également en action, l’Ontarien Devon Kershaw (41 min 52,1 s) a fini 27e et l’Albertain Graeme Killick (42 min 11 s) 32e.

Au classement général de l’événement, le Russe Ustiugov mène toujours le bal avec une avance de 1 minute 11,9 secondes sur le Norvégien Sundby. Le Suisse Dario Cologna conserve la troisième place avec 2 minutes 4,1 secondes derrière le premier.

Alex Harvey a glissé tout juste en bas du top-5, au sixième rang, avec une étape à faire. Il cumule 2 minutes 42,5 secondes de retard sur Ustiugov. Kershaw est 23e et Killick 37e.

Harvey garde toutefois espoir de finir dans les cinq premiers. « Je pense que c’est possible. Le quatrième et cinquième sont à 8 ou 9 secondes devant moi. Demain, je vais partir en essayant de m’accrocher à ces deux gars et de skier avec eux le plus longtemps possible. Avec le Tour qui avance, il y en a parfois qui se lèvent le matin avec les jambes complètement mortes. Ça peut changer encore d’ici demain », a-t-il conclu.

La dernière étape aura lieu dimanche avec un 9 kilomètres style libre poursuite à Val di Fiemme.

Source: Sportcom

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *