Sports
18:32 2 septembre 2018 | mise à jour le: 2 septembre 2018 à 18:32 temps de lecture: 2 minutes

Épreuves d’endurance pour 39 cadets

MISE À JOUR COMPÉTITION. Treize équipes de cadets de l’Armée, chacune composée de trois membres, ont pris le départ le samedi 2 septembre à la base militaire de Valcartier lors de la 7e édition de la course régionale d’aventure Fouraid. L’équipe de Sainte-Foy a obtenu le 9e. rang.

Le coup de départ de la première étape, la course en canot.

Alain Couillard – Métro Média

Cet événement sportif regroupait les meilleures équipes de l’Est soit une partie de l’Ontario et du Québec. Les épreuves commençaient par une course en canot, à laquelle s’ajoutait la course à pied, de la navigation cartographique, une descente en rappel et du vélo de montagne.

Les participants du CC 2600 de Rochebelle de Ste-Foy, Adam Perron, Nicolas Girard et Victor Lebreton-Fontaine avant le départ.

Photo gracieuseté

Les participants devaient se déplacer le plus rapidement possible avec l’aide d’une carte, d’une boussole et d’un GPS tout en localisant des points de contrôle disposés le long des parcours. «On a fait des présélections au début de l’été pour sélectionner les équipes dans toutes les régions», de commenter Ann Simard, représentante aux affaires publiques du Fouraid 2018. Les représentants de Montréal ont terminé premier suivi de Beauceville et Laval. À noter que l’équipe de Charlesbourg, qui s’était classée au 5e rang, a été disqualifiée pour ne pas avoir transporté

Les participants du CC 2913 Bourg-Royal de Charlesbourg, Donovan Perreault, Pierre- Alexandre Néron et Jérémy Bernier.

Photo gracieuseté

C’était la première fois que le comité organisateur imposait une présélection. «Auparavant cette compétition était ouverte à tous et il y avait beaucoup plus de personnes inscrites. Cette année, nous avons décidé de proposer deux activités, l’une plus locale et l’autre régionale menant à la finale.» L’entraînement de chaque cadet principalement pour la course et le vélo de montagne s’amorce en début d’année.

Mme Simard souhaite que les autres régions canadiennes participent éventuellement à cette activité.

Ann Simard, représentante aux affaires publiques du Fouraid 2018, regardant passer les premiers coureurs.

Alain Couillard – Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *