Sports
11:00 13 août 2007 | mise à jour le: 13 août 2007 à 11:00 temps de lecture: 3 minutes

Le Mondial AcrobatiX couronne Peterson et Omischl

C’est sous un soleil radieux et devant plus de 1 500 spectateurs enflammés qu’Amber Peterson et Steve Omischl ont remporté la 3e édition du Mondial AcrobatiX sur rampe d’eau le samedi 4 août dernier, au Centre national d’entraînement acrobatique Yves Laroche (CNEAYL), à Lac-Beauport.

Dans une ambiance totalement différente de ce à quoi elle est habituée sur le circuit de la Coupe du monde, Peterson a respectivement devancé les Québécoises Sabrina Guérin et Geneviève Tougas, toutes deux membres de l’équipe nationale de développement.

La double championne canadienne a ainsi mis la main sur son premier titre estival au Centre de ski Le Relais, à sa deuxième présence. «Cette victoire me permet de mettre un peu plus d’expérience en banque, a-t-elle souligné. Ce fut une journée vraiment splendide et la température était parfaite! La foule nous encourageait bruyamment. C’était très motivant. En plus, les installations sont fantastiques et les bénévoles ont fait un travail extraordinaire. C’était génial!»

Chez les hommes, Omischl a eu le meilleur contre son ancien coéquipier de l’équipe nationale, l’Ontarien Jeff Bean, nouvellement retraité du circuit de la Coupe du monde. L’Albertain Ryan Blais, également membre de l’équipe nationale, s’est classé en troisième place.
«C’est satisfaisant de défendre mon titre remporté l’an dernier, mais le plus important était de donner un bon spectacle à la foule, a souligné le vainqueur, qui poursuit son entraînement estival au CNEAYL à plein temps depuis maintenant trois ans. Jeff (Bean) est un bon ami et je n’aime pas être en compétition contre des amis, car il n’y a qu’un gagnant. Tout ce que nous voulions ici, c’était de bien sauter et d’avoir du plaisir, peu importe qui l’emporterait.»

Nicolas Fontaine, entraîneur de l’équipe nationale de développement, a pour sa part beaucoup apprécié regarder les sauts de qualité qu’ont exécutés les jeunes athlètes. Outre Guérin et Tougas, Olivier Rochon et Rémi Bélanger ont pris part à la compétition.
«Ils ont exécuté jusqu’à des triples sauts périlleux arrière triple vrille. Ils sont maintenant presque au niveau de la Coupe du monde. Comme les sauts se faisaient dans l’eau, ils pouvaient exécuter des manœuvres à haut degré de difficulté», a précisé l’ancien champion du monde.

Geste généreux des sauteurs

Dans la nuit de vendredi à samedi, des malfaiteurs ont saccagé les bureaux du CNEAYL, emportant avec eux du matériel informatique. Afin de dépanner les administrateurs du centre, Steve Omischl a lancé l’idée aux deux autres médaillés du podium masculin de remettre la moitié de leurs bourses (2 500 $), une proposition qui a été immédiatement acceptée.

«Nous nous entraînons souvent ici l’été et nous voulons les aider parce qu’ils travaillent bénévolement pour nous. C’est un endroit vraiment spécial, alors nous faisons ce que nous pouvons pour leur donner un coup de main», a conclu Jeff Bean, dont la conjointe est enceinte de sept mois.
* (Source: Sportcom)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *