Sports
22:00 8 février 2016 | mise à jour le: 8 février 2016 à 22:00 Temps de lecture: 2 minutes

Via Ferrata d’hiver: une première au Canyon Sainte-Anne

SENSATIONS FORTES. Les nouveaux opérateurs du Canyon Sainte-Anne, Projet Vertical, proposent à leurs visiteurs de s’engouffrer au cœur de ce ravin, en plein hiver, pour y longer parois enneigées et survoler chute et rivière.

Le président de Projet Vertical, Sébastien Fortier, et son équipe sont, depuis cet automne, les opérateurs de la via ferrata au Canyon Sainte-Anne, situé sur la Côte-de-Beaupré. «Je décrirais ça comme un entre-deux de randonnée pédestre et d’escalade», affirme la coordonnatrice de l’entreprise, Janie Mercier.

Lors de leur entrée en poste, l’équipe a décidé de remettre à neuf le parcours de via ferrata, ouvrant la porte à de nouvelles avenues pour le site. «Nous avons un nouveau système de mousqueton, rapporte la jeune femme. Ils sont plus faciles de manipulation en hiver.» Plutôt que de fonctionner avec deux mousquetons qu’on accroche au câble, projet Vertical offre, pour la première fois au Québec, un système de mousqueton en continu, plus sécuritaire que jamais.

Pour la première fois, grâce à cette nouvelle activité, le site du Canyon Sainte-Anne est ouvert durant la saison hivernale. «On a aussi décidé de monter un peu plus haut le parcours pour pouvoir ouvrir plus rapidement au printemps, malgré la fonte des glaces», explique Janie Mercier. La via ferrata donne directement au Canyon Sainte-Anne, juste à côté de la chute du même nom d’une hauteur de 74 mètres. Le parcours comprend aussi une tyrolienne, avec arrêt possible juste au-dessus des torrents de la rivière.

Un engouement palpable

En trente minutes d’entretien, le téléphone de Janie Mercier a sonné à deux reprises, deux nouvelles réservations pour cette activité qui suscite la curiosité chez les amateurs de plein air. «On sent qu’il y avait une demande, soutient-elle. Il n’y a pas tant d’activités à faire que ça l’hiver. Ça offre quelque chose de nouveau.»

Chez Projet Vertical, on espère pouvoir opérer la via ferrata hivernale jusqu’au 15 mars. «Ça va dépendre de la température», avoue Janie Mercier. L’équipe reprendra par la suite les opérations pour la saison chaude. L’activité, d’une durée de 2h30, est offerte pour les personnes de 10 ans et plus, et ne requiert pas de compétences particulières, seulement la tolérance aux hauteurs.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *