Sports
15:20 3 mars 2011 | mise à jour le: 3 mars 2011 à 15:20 Temps de lecture: 3 minutes

Une kayakiste de Beaupré confrontée à l’élite mondiale

Ce printemps, 28 des meilleurs pagayeurs du monde participeront à une série de six événements sur différentes rivières du Québec. Parmi eux, une seule Canadienne: Marie-Pier Côté, de Beaupré, qui tentera de monter sur le podium dans le cadre du premier Grand Prix d’Eau Vive.

Présenté par la Fédération québécoise de canoë-kayak d’eau vive (FQCKEV) et appuyé par l’Association des pagayeurs professionnels d’eau vive, Le Grand Prix réunit des kayakistes professionnels afin de capturer d’impressionnantes images pour les diffuser au grand public, en espérant rendre le sport plus visible. Parmi eux, d’anciens et d’actuels champions du monde de kayak d’eau vive et de style libre seront présents, ainsi que plusieurs autres grands noms du kayak et de nouveaux espoirs.

Onze pays seront représentés, avec plusieurs amitiés et rivalités entre ces compétiteurs, ce qui rendra les étapes plus intéressantes et captivantes. L’organisation souhaite en faire une classique annuelle.

Face à l’inconnu

«Je serai confrontée à cinq autres filles qui proviennent de la Norvège, de la Nouvelle-Zélande, de la Russie, de l’Allemagne et des États-Unis. Je les connais peu, mais je vais tenter de remporter un podium dans l’une des six épreuves», précise la kayakiste de 28 ans.

Sur le site Internet http://www.grandprixeauvive.com, on peut lire: «Avec son grand talent, Marie-Pier saura se mesurer avec force contre cette liste de grandes pagayeuses de renommées».

Du 30 avril au 14 mai, elle parcourra la province dans le cadre de trois compétitions de style libre sur les vagues et trois autres à bord d’une embarcation kayak de creek (slalom géant, contre la montre et boatercross).

Niveau de difficulté extrême

Les endroits des épreuves restent à déterminer en fonction des niveaux de l’eau. Des rivières telles Petite Bostonnais, Neilson, Sirens, Black Mass, Lachine, Ruins, Minibus, Chambly, Rouge Mistassibi font partie des sites envisagés. Le niveau de difficulté est très élevé, s’approchant même des rapides jugés infranchissables.

Le Grand Prix se mettra en branle le 30 avril, à Ottawa, alors que les athlètes seront accueillis lors d’une soirée spéciale où sera présentée la première canadienne des films «Frontier» et «Halo Effect».

Membre de la FQCKEV, Marie-Pier Côté participera aussi au championnat du monde de kayak freestyle en Allemagne, en juin. Elle poursuit sa recherche de financement pour sa saison 2011.

On peut la joindre sur son blog: http://www.mariepiercote.blogspot.com.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *