Sports
13:32 2 mai 2018 | mise à jour le: 2 mai 2018 à 13:32 temps de lecture: 2 minutes

Mont-Sainte-Anne: une bonne année malgré la météo

C’est sur une note positive que s’est terminée la saison de ski au Mont-Sainte-Anne. Malgré les soubresauts de Dame Nature, les skieurs et planchistes se sont présentés nombreux durant la saison pour dévaler les 71 pentes sillonnant la montagne.

Le temps est maintenant au bilan pour l’équipe du Mont-Sainte-Anne qui se prépare déjà pour les activités estivales

Photo gracieuseté – Mont-Sainte-Anne

La saison avait mal débuté alors que des températures glaciales ont été enregistrées au cours du temps de fêtes. Puis, le mois de janvier a apporté son lot de pluie, dont quelque 70 mm en une seule journée. Ainsi, les pistes ont été désertées, affectant même tous les établissements d’hébergement qui entourent la station de ski. Heureusement, les températures saisonnières présentes lors des périodes de relâche québécoise et ontarienne ont comblé le déficit d’achalandage.

«Malgré les variations de température de cet hiver, nous avons connu une saison similaire à celle de l’an dernier, laquelle était remarquable», explique Geneviève Clavet, chef du service des communications.

L’heure était au bilan pour le MSA.

Photo gracieuseté – Mont-Sainte-Anne

«Le Mont-Sainte-Anne a reçu 520 cm de neige naturelle au cours de la saison froide, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne annuelle qui est d’environ 480 cm».

Les tempêtes surprises du mois d’avril ont grandement contribué à prolonger la saison de glisse. Le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous à la fin de la saison. Les conditions exceptionnelles pour pratiquer le ski de printemps étaient réunies. Lors de la journée de fermeture, des dizaines de sportifs étaient regroupés dans le stationnement autour de leur B.B.Q. portable, alors que d’autres se faisaient bronzer, allongés sur des chaises.

Un léger recul de 3% a été enregistré concernant l’achalandage sur les pistes de ski de fond. Cette baisse est qualifiée de négligeable par Geneviève Clavet. Il faut souligner que l’an dernier, la saison de ski de fond a été qualifiée comme étant la meilleure saison à vie.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *