Sports
01:55 30 mai 2018 | mise à jour le: 30 mai 2018 à 01:55 temps de lecture: 3 minutes

Encourager l’activité physique à Boischatel

C’est le 23 mai dernier que s’est tenue la deuxième édition de la course organisée par l’école primaire de Boischatel. Y étaient réunis les quelque 660 jeunes des pavillons du Bois-joli, du Bocage et du tout récent Boréal. On comptait également sur place près d’une centaine de parents bénévoles, ainsi que le corps enseignant.

La pluie ne semblait pas être un frein à la bonne humeur des enfants

Photo Métro Média – Émilie Pelletier

Alors que tout porte à croire que la mauvaise température aurait constitué une entrave aux festivités pourtant déjà bien entamées, il s’avère que la pluie semblait plutôt être une motivation pour les coureurs de la maternelle à la sixième année. Dès 9h, Geneviève Bilodeau, une enseignante, a entamé un workout avec de la musique, devant la foule débordante d’énergie qui se massait à ses pieds. La directrice adjointe de l’école, Valérie Grondin a tenu bon de souligner l’importance de cette course dans le développement d’un sentiment d’appartenance entre les enfants qui fréquentent l’un des trois bâtiments d’enseignement primaire de la municipalité.

Promouvoir l’entraide plutôt que la compétition

Après le réchauffement d’autant plus nécessaire compte tenu de la température, on a donné le coup d’envoi de la course qui avait pour principal objectif de faire bouger les jeunes et de les initier aux bienfaits des saines habitudes de vie. Le comité organisateur travaillait depuis quelques mois déjà à la configuration de l’épreuve et du trajet circulaire, long de 900 mètres.

À la fin de chaque tour complété, on remettait aux jeunes des élastiques à se mettre au poignet, qui permettraient de procéder à un décompte du nombre de kilomètres franchis collectivement au cours de l’avant-midi. Bien sûr, on souhaitait dépasser le record établi l’an dernier avec 4126 tours effectués.

«Ce n’est pas une course individuelle, c’est une course collective parce qu’on cumule le tout. Pour comparer, en 2017, on avait franchi plus de 3700 kilomètres, tous ensemble ! », a fièrement rappelé Madame Grondin. Cette année, on a atteint le cap des 3799 tours, totalisant un peu plus de 3400 kilomètres, et ce, en 40 minutes seulement. Pour clore l’événement, René Dion, président de la Commission scolaire des Premières Seigneuries s’est adressé aux élèves. Michel Cauchon, le maire suppléant de la ville de Boischatel était également présent.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *