Sports
17:01 16 janvier 2018 | mise à jour le: 16 janvier 2018 à 17:01 Temps de lecture: 3 minutes

Nos fondeurs locaux se sont démarqués

Plus de 400 fondeurs du Canada étaient réunis à Saint-Ferréol-les-Neiges en vue de combler les dernières places disponibles des équipes canadiennes aux Jeux olympiques de PyeongChang et des Championnats Mondiaux Junior/U23, en Suisse.

Anne-Marie Comeau participera aux Mondiaux U23 et est à un pas de son rêve olympique.

Photo TC Media – Geoffré Samson

Les différentes compétitions de la série NorAm Haywood ont eu lieu au début janvier, sur les pistes de ski de fond du Mont-Sainte-Anne. Parmi les athlètes, plusieurs sont du Centre National d’Entraînement Pierre Harvey (Club Nordique MSA, Club de ski Fondeurs-Laurentides…), dont plusieurs de Saint Ferréol-les-Neiges.

La Saint-Ferréolaise Anne-Marie Comeau s’entraîne en ski de fond avec l’Université Laval et elle fait partie de l’équipe cross-country du Rouge et Or. Après une absence de deux ans de la compétition, à cause d’une blessure à l’épaule, elle participe au NorAm et l’athlète de 21 ans obtient son billet pour les championnats mondiaux. C’était sa deuxième course de la saison. «Je suis très heureuse de mon résultat et surtout excitée d’aller aux U23 en Suisse.»

Lors de l’épreuve du 10 km, Anne-Marie est arrivée troisième derrière Cendrine Browne, qui répond aux critères de sélection d’équipe Canada (SFC) pour les Olympiques d’hiver, tout comme deux autres fondeuses de Whitehorse (C.-B.). Anne-Marie Comeau est aussi à un pas de réaliser son rêve olympique. Ce n’est qu’à la fin de janvier que la Fédération internationale de Ski déterminera combien d’athlètes canadiens pourront se présenter en Corée du Sud. Présentement, deux femmes et six hommes, dont Alex Harvey, représentent le pays.

Chez les hommes, Félix Longpré, âgé de 19 ans et de Saint-Ferréol-les-Neiges, est monté sur la deuxième marche du podium à l’épreuve junior du 20 km de skiathlon. Il n’a pu se qualifier pour les mondiaux U23, mais a pu pour la catégorie junior, aussi disputée en Suisse. Les meilleurs temps des deux skieuses de l’équipe du Mont-Saint-Anne, Frédérique Vézina et Marie Corriveau, ont respectivement été ceux d’une septième et d’une onzième place lors de leurs différentes compétitions.

La mairesse de Saint-Ferréol-les-Neiges, Parise Cormier, était heureuse que la collaboration de tous les intervenants du milieu, dont Michel Lamontagne, ait permis de consolider le site de compétition parmi les plus importants au Canada.

«Lorsque j’étais préfet, les organisateurs nous ont approchés pour améliorer les pistes de ski de fond pour les rendre conformes à de telles compétitions. Tous les maires ont accepté d’investir 80 000$ du Fonds de développement régional.»

La tenue de ces compétitions est rendue possible grâce à des investissements de près de 200 000$ effectués au Centre de Ski de fond du Mont-Sainte-Anne depuis l’été dernier, grâce à un partenariat des Clubs de ski de fond de la région de Québec, de la MRC Côte-de-Beaupré, du mont Sainte-Anne, du Secrétariat de la Capitale-Nationale et de donateurs privés et d’entreprises locales. 

Articles similaires

07:36 19 septembre 2021 | mise à jour le: 19 septembre 2021 à 10:54 Temps de lecture: 1 minutes
Un silence qui résonne

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *