Sports
13:26 27 février 2009 | mise à jour le: 27 février 2009 à 13:26 temps de lecture: 3 minutes

Un nouveau souffle au Club de golf Orléans

Nouvellement élu, le conseil d’administration du Club de golf Orléans s’est donné comme mission de lui donner une nouvelle vie, notamment en encourageant la participation des membres aux diverses activités du club situé à Sainte-Pétronille.

Présidé par Ghislain Gosselin, de Sainte-Famille, le conseil d’administration souhaite que les membres s’impliquent davantage dans leur club en participant, entre autres, aux différents tournois prévus à l’horaire en 2009.
«Les membres peuvent aussi aider à recruter d’autres membres», a affirmé M. Gosselin, en entrevue à L’Autre Voix.

Afin d’atteindre l’objectif de 275 membres (le club comptait 250 membres en 2008), les gens d’affaires de la région de Québec seront sollicités par le biais d’un envoi postal, permettant ainsi de hausser le membership dit corporatif.

M. Gosselin sera appuyé dans ses tâches de président par Johanne Daigle (vice-présidente), Jane Reason (secrétaire) et Jean Cartier (trésorier). Le conseil d’administration est complété par André Villeneuve, Mabel Hains et Raynald Paquet. Jane Reason et André Villeneuve font leur arrivée au sein des dirigeants du club.

Gros souliers à chausser

Une page d’histoire importante du club a été écrite en 2008 alors que le professionnel depuis 31 ans, Raymond Bédard, a pris sa retraite. Les administrateurs du club ont décidé d’embaucher un directeur général pour combler son départ.
«Le club sera dorénavant responsable des voiturettes et de la boutique du pro», a soutenu M. Gosselin, en confiant que le nom du futur directeur général sera connu dans quelques semaines.

L’embellissement continue

Initié il y a quelques années par la création d’un comité d’embellissement, la métamorphose esthétique du terrain fondé en 1868 (un des plus anciens en Amérique du Nord) se poursuivra en 2009.
«L’an passé, plus de 30 000 $ ont été investis pour embellir le pont au trou no 2 et le départ au trou no 7, notamment. En 2009, plus de 25 000 $ seront injectés pour installer une haie entre les trous nos 1 et 8, pour refaire le trou no 1 et pour changer les bancs aux trous nos 3, 4, 8 et 9.

Neuf trous à la mode

Les dirigeants du Club Orléans mettront aussi l’accent sur la popularité croissante des terrains de neuf trous, surtout pour les golfeurs qui ne disposent pas suffisamment de temps pour jouer un parcours de 18 trous.
«Les entreprises préfèrent de plus en plus organiser des tournois sociaux de neuf trous», a noté M. Gosselin, qui se joint aux autres membres de son conseil d’administration pour rendre hommage à son prédécesseur, Yvon Lussier, qui a consacré temps et énergie à assurer la bonne marche du club au cours des huit dernières années.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *