Sports
20:59 17 juillet 2008 | mise à jour le: 17 juillet 2008 à 20:59 temps de lecture: 1 minutes

François-Guy Thivierge: le grand vide au sommet de l’Everest

Il est 5 heures du matin, heure du Népal, le 22 mai 2008. François-Guy Thivierge regarde le soleil se lever sur une journée particulièrement émotive. C’est que l’alpiniste de Saint-Ferréol-les-Neiges venait tout juste d’atteindre le toit du monde: le sommet du mont Everest, à plus de 8850 mètres d’altitude.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *