Sports
20:11 8 février 2012 | mise à jour le: 8 février 2012 à 20:11 Temps de lecture: 4 minutes

Pêche blanche et Super Bowl

Le temps d’un hiver, un nouveau village se niche parmi les neuf municipalités de la MRC de La Côte-de-Beaupré. Il est petit et discret puisqu’il ne compte qu’une douzaine de maisons et il n’a pas de nom officiel. Vous le voyez peut-être à chaque jour en vous rendant à Québec à votre gauche, sur le fleuve. Il s’agit bien sûr du petit village de cabanes de pêcheurs, qu’on peut apercevoir à la hauteur de Boischatel !
Par Robin Lefrançois

Depuis quelques années, des amateurs de pêche de la région ont repris l’habitude d’y installer une cabane pour la pêche blanche. Rien à voir ici avec Ste-Anne-de-la-Pérade car, bien qu’il soit possible d’y louer une cabane, la plupart d’entre elles servent plutôt de chalet à leurs propriétaires. On y vient pour relaxer après la journée de travail ou en famille les fins de semaines. On en profite pour installer quelques lignes qui permettront de prendre idéalement des Grand corégones mais aussi des truites, des poulamons, des carpes et divers autres poissons vivant dans le fleuve où coule ici de l’eau douce.

Une pêche toute simple

La pêche s’y pratique quand la marée est haute alors que le fleuve apporte les poissons en même temps que l’eau. D’ailleurs, on ne peut pas pêcher à marée basse car la glace repose alors sur le fond. Il n’y a donc plus d’eau sous les cabanes. Plus loin, dans le chenal, on compte une trentaine de pieds d’eau et, selon les années, la glace n’est pas toujours assez épaisse, ce qui rend l’endroit moins sécuritaire. Pour ce qui est de la réglementation, il ne faut pas de permis pour la pêche blanche dans ce secteur mais il faut toutefois s’assurer de respecter les quotas et autres règlements sur la pêche sportive. De plus, comme les cabanes ne sont pas à proprement parler sur un « terrain », il suffit d’avoir un accès au fleuve pour installer sa cabane.

De bon voisinage

Comme le village est petit, le voisinage est agréable. Ici, on connaît tout le monde, ce qui est bien utile quand on a besoin d’un coup de main. Surtout au moment d’installer les cabanes et quand il faut les ramener à terre une fois la saison terminée. Ces opérations se font à l’aide de puissantes motoneiges ou de quads sur chenilles. À la faveur d’une saison très froide, on y va même en camion léger, quand la glace est très épaisse, ce qui ne fut pas le cas cette année.

Super Bowl sur le Fleuve

Parlant de vie de village, des propriétaires de cabane, ont organisé une soirée Super Bowl sur le fleuve. Oui, sur le fleuve ! On y a installé un petit chapiteau chauffé et alimenté par des génératrices. Tout a été prévu : du BBQ pour les hot-dogs à l’écran géant en passant par le feu extérieur et les prix de présence offerts par des commanditaires. Grâce à la télé satellite, le Super Bowl a donc été présenté sur la glace du fleuve et environ 130 personnes ont pu y assister à la victoire des Giants. Tout un évènement au village des cabanes de pêche ! Les organisateurs, Claude Anctil, François Bérubé et Ken Perron, souhaiteraient répéter l’évènement l’an prochain et, surfant encore sur le succès de la première édition, ils parlent même de monter un évènement encore plus imposant. C’est à suivre !

Articles similaires

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • ken

    ou sont les photos original?

  • Steve Roy

    Besoin d’une location pour la pêche blanche à Boischatel.