Sports
00:00 23 mai 2014 | mise à jour le: 23 mai 2014 à 00:00 temps de lecture: 3 minutes

Grand Défi Pierre Lavoie: courir pour se dépasser

DÉFI – Des élèves de l’école secondaire du Mont-Sainte-Anne relèveront de nouveau le Grand Défi Pierre Lavoie les 24 et 25 mai, une édition qui s’annonce encore plus relevée que l’année dernière.

En équipe de deux, les jeunes devront parcourir à la course les 270 km qui séparent Québec de Montréal en se donnant le relais. Dès le départ, tous les élèves devront courir 2,3 km. Nouveauté cette année, ils devront également parcourir un 7 km à Trois-Rivières lors de la Course de nuit. Finalement, certains d’entre eux traverseront le pont Jacques-Cartier (5 km) à la course pour atteindre Montréal.

«Pour eux, ça va représenter un bon défi. Il y a beaucoup de kilomètres. Je souhaite que la météo soit avec nous, car s’il pleut ou s’il fait froid, ils vont comprendre c’est quoi la définition du mot défi», indique Catherine Lalancette, professeure et responsable du groupe de 30 élèves avec sa collègue, Charlyne Moreault.

Comme le défi est plus relevé et qu’il se déroule plus tôt cette année, l’entraînement a débuté en février pour les élèves, qui représentent tous les niveaux du secondaire. «Malgré le mauvais temps, on essayait de faire les séances d’entraînement quand même, malgré la pluie et le froid, parce qu’on ne sait pas aussi la température qu’il fera. D’autant plus qu’il fait plus beau depuis peu de temps et que l’entraînement à l’intérieur est moins pertinent pour ce genre de course», explique Mme Lalancette.

Se dépasser

Plusieurs coureurs ayant participé au Grand Défi en 2013 sont de retour. Plus de la moitié du groupe est composé de filles.

Pour Samuel Pedneault, en deuxième secondaire, l’envie de se dépasser a motivé son inscription. «J’aime beaucoup courir et le but est vraiment de me dépasser. J’ai hâte et je suis sûr que ça va être le fun», lance-t-il.

Même son de cloche du côté de Stéphanie Lamontagne, bien consciente du défi qui l’attend. «Sûrement que ce sera difficile, mais je crois que c’est faisable», affirme celle qui s’est inscrite en partie pour courir avec ses amis.

Initier les jeunes

Les élèves de l’ESMSA ont accueilli les petits du Centre de la petite enfance La Peluche, la semaine dernière, pour les faire participer à des activités. «C’est un défi qui unit tout le monde. L’idée est venue de parents qui enseignent à l’ESMSA de faire cet entraînement conjoint. […] C’est une façon aussi de leur faire voir l’école des grands et de les faire bouger», estime Mme Moreault.

8h

Départ de la Place de l’Assemblée nationale

12h15

Passage à Cap-Santé

19h15

Arrivée à Trois-Rivières

6h

Passage à Yamaska

14h50

Arrivée à Montréal

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *