Sports
17:30 20 février 2013 | mise à jour le: 20 février 2013 à 17:30 Temps de lecture: 3 minutes

Championnats mondiaux juniors de ski alpin : expérience unique pour Laurence St-Germain

Laurence St-Germain, de St-Ferréol-les-Neiges, vivra toute une expérience lors des Championnats mondiaux juniors de ski alpin. Non seulement elle se frottera à l’élite junior, mais elle le fera chez elle, devant sa famille et ses amis.

Laurence, 18 ans, et son frère William, 21 ans, tous deux membres de l’Équipe du Québec et du Club de ski Mont-Sainte-Anne, font partie de l’équipe canadienne pour la compétition qui se terminera le 28 février. Pour Laurence, ce sera une première à plusieurs niveaux. Il s’agit de sa première sélection sur l’équipe canadienne ainsi qu’une première compétition à un niveau aussi élevé. Elle participera aux épreuves de slalom géant et de slalom jeudi et vendredi au Mont-Sainte-Anne.

Celle qui a commencé à skier à l’âge de quatre ans estime que d’être chez elle peut représenter un avantage. «Je ne me suis pas souvent entraîné sur les pistes où auront lieu les compétitions, mais c’est sûr que c’est un avantage parce que je les connais quand même davantage que les autres», affirme-t-elle. Laurence juge que les pistes offrent un bon dénivelé et elles représenteront un défi intéressant pour les compétiteurs.

Le fait de se retrouver près du nid familial ne lui nuira certainement pas non plus. «Dormir dans son lit, ça fait une grosse différence, dit-elle. En plus, ma famille et mes amis seront là pour m’encourager.»

Slalom, discipline préférée

Laurence ne participera pas aux épreuves de descente, qui ont lieu au Massif de Charlevoix. Elle préfère les épreuves de slalom, discipline dans laquelle elle a toujours eu davantage de facilité.

La skieuse ne s’est pas fixer d’objectif particulier pour cette semaine. Elle perçoit cet événement comme un bon moyen pour acquérir de l’expérience et un top 30 la satisferait amplement. «C’est du gros calibre, je ne sais pas encore où je me situe là-dedans», explique l’athlète.

Les Jeux olympiques en 2018?

Le rêve de Laurence est une participation aux Jeux olympiques. Elle vise ceux de 2018 à PyeongChang, en Corée du Sud. C’est pourquoi elle espère participer à davantage de compétitions comme celles des Championnats mondiaux juniors de cette semaine. La prochaine étape pour elle est de se tailler un poste sur l’équipe canadienne, ce qui de son aveu peut être long.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

07:36 19 septembre 2021 | mise à jour le: 19 septembre 2021 à 10:54 Temps de lecture: 1 minutes
Un silence qui résonne

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *