Sports
17:34 27 septembre 2013 | mise à jour le: 27 septembre 2013 à 17:34 Temps de lecture: 2 minutes

La piste multifonctionnelle d’entraînement inaugurée au Mont-Sainte-Anne

Les skieurs de fond peuvent enfin s’entraîner en toute sécurité à Saint-Ferréol-les-Neiges. La piste multifonctionnelle a été inaugurée au Mont-Sainte-Anne, un projet de 425 000$, dont le prix aurait pu doubler sans les contributions et les dons de plusieurs partenaires d’affaires et de la communauté.

«il y a plein de monde qui ont mis l’épaule à la roue et ce projet mis en place par la communauté, je peux vous dire que c’est une grande fierté», indique Michel Rochon, vice-président et directeur général du Mont-Sainte-Anne. Cette piste de 4,9 km, accessible de mai à novembre, permettra aux athlètes de ski de fond, mais aussi à ceux qui pratiquent un autre sport, comme le patin à roues alignées, de bénéficier d’un parcours asphalté sur le rang St-Julien.

Pierre Harvey, promoteur du projet, explique que le Centre national d’entraînement Pierre Harvey faisait face à un problème puisque les policiers ont décidé de ne plus tolérer la pratique du ski à roulettes sur l’avenue Royale pour des raisons de sécurité. «Des gens de Saint-Ferréol-les-Neiges et des entreprises ont embarqué dans le projet et aujourd’hui, nous avons une des plus belles pistes de ski à roulettes au Canada», se réjouit-il, en soulignant tout spécialement l’implication de Michel Lamontagne dans le projet.

Alex Harvey se dit pour sa part impressionné de la mobilisation des différents partenaires ayant contribué à la construction de cette piste. «Le temps donné par certaines entreprises, parfois chargé à moitié prix, les gens qui ont donné de l’argent de leur propre poche, cette piste est un beau témoignage de tout ça», affirme celui qui s’entraîne déjà sur la nouvelle infrastructure.

Prochaine étape

La piste multifonctionnelle à peine inaugurée, Pierre Harvey parle déjà d’un autre projet à réaliser au Mont-Sainte-Anne, soit le réaménagement des pistes de ski de fond. Cela dans l’optique d’accueillir la Coupe du monde en 2016.

La montagne accueillerait une étape de ce qui serait un Tour du Canada, une première au pays. Cette compétition mènerait les athlètes au Mont-Sainte-Anne, à Ottawa et à Canmore, en Alberta. «Il faut trouver une façon de réaliser ça d’ici là», souligne M. Harvey.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *