Sports
14:03 4 juin 2016 | mise à jour le: 4 juin 2016 à 14:03 Temps de lecture: 3 minutes

L’enseignant Cyril Arnaud atteint ses deux objectifs

DÉFI. C’est avec un intense mal de pieds que l’enseignant et coureur Cyril Arnaud est arrivé à l’école Les Pionniers, pavillon Marguerite-Bourgeois,  le 26 mai dernier, autour de 14h50. Après avoir quitté l’école Trois-Saisons vers 8h30, il a couru 60 kilomètres en un peu plus de six heures.

Quelques minutes après la course, il a affirmé que tout s’était très bien déroulé. «Physiquement, je pensais frapper un mur plus tôt. À partir du 42e kilomètre, qui correspondait à l’école les Primevères et la longueur d’un marathon, ça a commencé à être difficile. Les derniers kilomètres, à partir de l’école Les Bocages jusqu’aux Pionniers, j’étais en mode pilote automatique. C’était vraiment très difficile», a-t-il raconté.

Bien que la distance à parcourir était grande, c’est surtout l’atteinte de l’objectif d’amasser les 1000$ pour Enfants Soleil qui a semblé le plus satisfaire l’enseignant. «L’objectif principal était d’atteindre les 1000$ et il a été atteint haut la main, après c’était de finir le parcours. Quand je suis parti, au début de la course, j’étais déjà à environ 1300$.» Au moment d’écrire ces lignes, 1817$ avaient été amassés.

Malgré les difficultés amenées par un type de surface qu’il connait un peu moins, Cyril Arnaud était très satisfait de ce qui peut être qualifié de troisième succès du défi. «Je n’ai jamais marché, j’ai réussi à courir tout le long! Les seules fois que j’ai marché, c’était pour me réapprovisionner et pour m’hydrater dans les écoles. Entre les écoles, j’ai tout le temps couru.»

Une commission scolaire derrière son enseignant

Lors de son passage dans les écoles des Découvreurs, Cyril Arnaud a été ravi du super accueil qu’il a reçu. «Il y avait une super ambiance. Chaque fois que je passais dans une école, les élèves étaient dehors pour des chansons, des applaudissements et des encouragements. C’était vraiment impressionnant.»

Parmi ses arrêts dans les écoles, il s’est attardé sur certaines qui avaient une signification particulière. «Je me suis arrêté plus longuement dans certaines écoles, comme à Madeleine-Bergeron qui bénéficient d’Opération Enfants Soleil ainsi que dans mes écoles d’attache.»

Après les 60 kilomètres, le coureur et ses assistantes se sont déplacés à l’école Trois-Saisons, qui était le point de départ, pour le rasage de la barbe, en raison de l’atteinte de l’objectif de 1000$. À son arrivée, il a été accueilli par une haie d’honneur formée par des élèves et des enseignants de la commission scolaire.

Il est toujours possible d’encourager le mouvement de Cyril Arnaud sur le site Internet d’Opération Enfants Soleil.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *