Sports
13:58 21 mai 2016 | mise à jour le: 21 mai 2016 à 13:58 temps de lecture: 3 minutes

Le paratriathlonien Pierre Ouellet se rapproche de Rio

JEUX PARALYMPIQUES. Au cours des dernières semaines, le paratriathlonien Pierre Ouellet a réalisé l’un de ses objectifs, obtenir le financement qui lui permettra de tenter de se qualifier pour les Jeux paralympiques de Rio, du 7 au 18 septembre.

C’est par l’entremise de site de socio financement La Ruche que le Lorettain a tenté de récolter la somme nécessaire pour participer aux événements qualificatifs. «Dans le sport, comme dans la vie, tu n’as rien sans travailler. Il faut se retrousser les manches, ce que j’ai fait. Sans les gens qui ont donné, je n’y serais pas arrivé», raconte-t-il.

À la suite de plusieurs tentatives de levées de fonds infructueuses, Pierre Ouellet a bien failli voir son rêve de participer aux Jeux paralympiques lui glisser entre les doigts. Toutefois, l’arrivée d’un partenaire qui a versé 5000$ à la campagne de financement est venue donner un sérieux coup de main. «Sans lui et tous ceux qui ont donné, je ne l’aurais jamais eu. On a fini la campagne à 113% de l’objectif.»

Le stress financier n’est toutefois pas terminé pour Pierre Ouellet puisque les fonds de La Ruche ne le mèneront pas jusqu’aux Jeux du Brésil. «C’est certain que ça ne m’amène pas jusqu’aux Jeux. Il va me manquer de l’argent. Je vais devoir faire une nouvelle campagne.»

Pour le paratriathlonien, Rio pourrait être sa dernière chance de participer aux Olympiques, lui qui est âgé de 39 ans. «Après Rio, je vais arrêter le sport de très haut niveau et me concentrer sur ma carrière de massothérapeute. Il y aurait les Jeux du Commonwealth après, mais on verra.»

Difficile de financer une participation olympique

Puisqu’il n’a pas réussi à monter sur le podium au cours des dernières courses, Pierre Ouellet a vu Triathlon Canada retirer son appui financier. «Il n’y a pas de bourses et je ne reçois aucune aide de leur part, puisque mes deux derniers podiums, qui ont eu lieu en 2015, remontent à trop longtemps. Je n’aurais pas eu besoin de trouver tout ce financement s’ils me supportaient encore.»

Malgré l’atteinte de l’objectif de financement pour tenter de se qualifier, Pierre Ouellet n’est pas certain qu’il arrivera à participer à la grande fête du sport. «Ça va être serré parce que ça marche par classement et que je suis un peu loin à cause de blessures l’an dernier. Je demeure toutefois très confiant», conclut-il.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *