Sports
14:00 29 mars 2016 | mise à jour le: 29 mars 2016 à 14:00 temps de lecture: 3 minutes

Toute une saison recrue pour Geneviève Gagné

ATHLÉTISME. Recrue du club d’athlétisme du Rouge et Or de l’Université Laval et étudiante en physiothérapie, Geneviève Gagné pratique son sport depuis sept ans. À sa première année universitaire, elle n’est pas passée inaperçue.

Au dernier championnat provincial universitaire, la recrue du Rouge et Or a remporté la médaille d’or au pentathlon. Le lendemain, elle avait aussi gagné l’or, cette fois au saut en hauteur, en plus d’ajouter deux médailles de bronze en course de haies et au saut en longueur. «Je suis surprise d’avoir aussi bien performé. J’ai réussi à ramener beaucoup de points pour mon équipe. Je suis aussi surprise, parce qu’en raison d’une blessure, j’avais commencé ma saison un peu en retard. Je suis contente parce que j’ai pu performer au bon moment dans la saison.»

En plus de ces réalisations, Geneviève s’est mérité le titre de recrue féminine universitaire de l’année en plus de battre deux records du Rouge et Or au saut en hauteur (1,73m) et au pentathlon (3706 points). «J’étais très contente. Maintenant, je veux améliorer ces records chaque année. J’aimerais aussi améliorer mon classement national et monter sur le podium», affirme l’ancienne du Cégep de Sainte-Foy.

Sa saison s’est toutefois terminée sur une mauvaise note, alors qu’elle n’a pas eu les résultats qu’elle souhaitait au Championnat canadien. «Le championnat national était seulement une semaine et demie après les provinciaux. Je n’ai pas pu mettre toute l’énergie que j’aurais voulue, car j’avais performé avec trop d’intensité aux provinciaux. Je sentais que j’étais encore fatiguée», explique-t-elle. Au pentathlon, la recrue a terminé huitième au Canada.

Ralentie par les blessures

C’est avec une grande satisfaction que Geneviève avait amorcé sa saison de pentathlon, au début de l’hiver dernier, alors qu’elle était en santé. «J’ai eu plusieurs blessures lors des deux derniers hivers. En plus, au mois juin dernier j’ai eu un gros claquage à l’ischio-jambier de ma jambe gauche, qui est ma jambe d’impulsion. Ça m’a fait rater tout la saison d’été avec le club civil du Rouge et Or», raconte l’athlète de 20 ans.

Si ce genre de blessure a été difficile physiquement pour Geneviève, elle l’a surtout été psychologiquement. «Avec des blessures lors des trois dernières années, j’ai eu une grosse remise en question. Je me demandais si ça valait encore la peine. La passion du sport et l’aide de l’olympienne Mélanie Blouin (saut à la perche, ancienne du Rouge et Or) m’ont fait revenir.»

Elle entrevoit le futur avec beaucoup d’optimisme. «Je crois que je vais pouvoir m’éloigner des blessures. Avec l’expérience, j’ai maintenant compris comment mon corps fonctionne.»

Étant en assez bonne santé, Geneviève participera au Championnat canadien civil à la mi-juin. En attendant, elle se rendra aux États-Unis pour y faire des heptathlons, étant donné qu’il y a plus d’opportunités là-bas.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *