Sports
18:00 12 mars 2016 | mise à jour le: 12 mars 2016 à 18:00 temps de lecture: 5 minutes

Championnat SIC d’athlétisme: Thibeault, roi du 3000 mètres

ATHLÉTISME. Le coureur du Rouge et Or Antoine Thibeault a remporté de brillante façon l’épreuve de 3000 mètres du championnat canadien universitaire vendredi, offrant aux Lavallois leur première médaille d’or de la compétition.

Antoine Thibeault. (Photo gracieuseté – Pierre Morin)

Thibeault, posté en troisième place durant une bonne partie de la course, a accéléré avec 600 mètres à faire pour se forger une confortable avance. Il a finalement complété l’épreuve en un temps de 8:10.20, plus de quatre secondes devant son plus proche poursuivant.

«Félix-Antoine (Lapointe, l’entraîneur du Rouge et Or) m’avait dit de prendre l’avance de façon convaincante afin que personne ne me suive, et c’est ce que j’ai fait, Je suis très content de la victoire», disait le principal intéressé, qui remportait ainsi une première médaille lors d’un championnat de SIC, lui qui en est à sa troisième campagne avec le Rouge et Or.

«Je n’avais aucune idée où les gars étaient derrière moi, alors j’ai tout donné ce que j’avais jusqu’à la fin afin que personne ne me dépasse», a réagi celui qui disputera également le 1500m samedi.

Son coéquipier Jean-Samuel Lapointe a pour sa remporté la médaille de bronze, franchissant la ligne d’arrivée en 8:15.36. L’étudiant-athlète, qui en est à sa cinquième année d’admissibilité universitaire, signait par le fait même le deuxième meilleur temps de sa carrière sur cette distance. «Je suis content, c’est ma dernière année et je suis certain de repartir avec une médaille», a indiqué celui qui prendra aussi part au 1500m aujourd’hui.

«Je me suis bien positionné tout au long de la course, mais ça a commencé à courir pour vrai dans le dernier kilomètre, surtout dans les derniers 600 mètres quand Antoine est passé devant. Ça a été un changement de cadence drastique », a analysé Lapointe.

Nicolas Morin a quant à lui décroché la première médaille du Rouge et Or un peu plus tôt dans la soirée, terminant troisième du 1000m grâce à un chrono de 2:24.39.

«Je suis vraiment content! L’an passé, j’avais terminé quatrième, vraiment proche d’un podium. C’est sûr qu’en arrivant ici, j’avais une médaille en tête et ça s’est concrétisé, donc c’est parfait! Ça commence bien le championnat», a indiqué l’athlète masculin par excellence du dernier championnat du RSEQ.

C’est le favori de l’épreuve Sasha Smart de l’Université de Toronto qui l’a emporté, lui qui a pris les commandes à la mi-course. «On a eu un début de course assez conservateur, ce n’était pas très rapide. Ensuite, Sasha a accéléré et on l’a suivi. Ça s’est joué au finish entre lui, Corey Bellemore (Windsor) et moi.»

Morin est passé bien près de grimper une marche plus haut sur le podium, à seulement trois centièmes de seconde de Bellemore, médaillé d’argent. «Je la sentais au bout de mes doigts, il ne m’en manquait pas beaucoup, mais il me reste encore deux ans alors on va voir ce qui est possible dans le futur», a commenté Morin.

Une autre médaille a été remportée par le Rouge et Or en toute fin de soirée, soit une de bronze au relais 4 x 800m masculin composé de Benoit Didier, Benjamin Raymond, Morin et Alex Bussières. Ces deux derniers athlètes ont effectué toute une remontée dans les derniers 1600m de l’épreuve, permettant aux Lavallois de monter sur le podium.

Chez les dames, Anne-Marie Gauthier a causé la surprise du jour en prenant la quatrième position du 3000m en 9:44.98. «Ça a été une course très stratégique et je suis vraiment contente», a indiqué celle qui prenait part à une première épreuve individuelle dans un championnat national. «J’ai été agressive, j’ai pris ma place et j’ai essayé jusqu’à la fin d’y aller pour une médaille, mais il m’en manquait un peu. Je vais me reprendre l’année prochaine», a indiqué l’étudiante-athlète, tout sourire.

Sa coéquipière Jeanne Mercier a également récolté des points dans cette course, terminant au huitième rang (9:59.02).

À surveiller

Au classement par équipe, la formation masculine lavalloise est au quatrième rang provisoire après deux des trois jours de compétition avec une récolte de 35 points, cinq derrière Toronto et neuf devant un trio d’équipes qui occupent la cinquième place (Saskatchewan, York et Western). Chez les filles, Laval vient au 15e rang avec neuf points.

«C’était une journée clé pour nous, car on avait plusieurs athlètes d’impact en action. Ça a été très satisfaisant. Le fait d’avoir notamment placé deux athlètes sur un même podium, on avait très rarement vu ça dans l’histoire du programme», s’est réjoui Félix-Antoine Lapointe.

«Ces médailles nous placent en bonne position au classement par équipe chez les hommes. Tout est jouable demain.»

«Du côté des femmes, la quatrième place d’Anne-Marie Gauthier est très prometteuse pour l’avenir, sachant que c’était sa première course individuelle aux championnats nationaux», a poursuivi l’entraîneur.

La compétition prendra fin samedi avec la présentation des épreuves de 600m (Mathieu Boudreau), saut en hauteur féminin (Maude Arsenault, Geneviève Gagné), lancer du poids masculin (Simon Beaulieu), 1500m féminin (Anne-Marie Gauthier) et masculin (Nicolas Morin, Jean-Samuel Lapointe, Antoine Thibeault), de même que les relais 4 x 400m. Le banquet du championnat clôturera l’événement en soirée.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *