Sports
16:16 24 avril 2016 | mise à jour le: 24 avril 2016 à 16:16 Temps de lecture: 3 minutes

Finir sa course sur un tapis de yoga

COURS. Mireille Massé s’est mise à la course après la naissance de son fils, il y a près de 10 ans. Chaussée de sa nouvelle passion, elle n’a bientôt plus compté les kilomètres… ni les blessures. Visites chez le chiro, le physio, l’acupuncteur, jusqu’à ce qu’elle découvre le yoga pour coureur. Aujourd’hui, elle en fait l’un des ingrédients du trio santé – course, yoga, nutrition – qu’elle offre avec Transform-action, entreprise inspirée de sa propre expérience de vie.

Sur son site Internet, Mireille Massé se présente comme la seule Québécoise ayant complété la formation de yoga pour coureur de la Torontoise Christine Felstead, une pionnière dans le domaine. Basée sur l’anatomie du coureur, la prévention des blessures et l’amélioration de la performance, cette branche du yoga mise sur des postures qui favorisent le renforcement musculaire, l’équilibre, la souplesse, le travail postural et la respiration.

«C’est un yoga assez souple. Je suis allée chercher dans différents styles ce qui peut être bon pour le coureur, voire pour le sportif en général», précise celle qui, depuis qu’elle offre des cours, s’adapte à une clientèle diversifiée. Avec celle-ci, Mireille Massé travaillera, d’une part, sur le relâchement des muscles sollicités par la course – les quadriceps, par exemple – et, d’autre part, sur le renforcement des muscles non utilisés, dont les ischiojambiers. Au passage, elle pourra suggérer des exercices qui enseigneront au corps comment se comporter sur la piste de course, notamment en matière de posture dorsale.

Bénéfique pour toutes ces raisons, le yoga pour coureur l’est d’autant plus quand on ne pratique qu’un seul sport; il devient alors un complément qui permettra de rétablir l’équilibre. Et pas seulement sur le plan de l’exercice physique, mais aussi dans la vie de tous les jours. «On ne peut pas toujours être dans l’intensité», fait remarquer Mireille Massé.

À la course vers l’équilibre

Trouver l’équilibre: cette quête, d’abord personnelle, est devenue la ligne directrice de Transform-action qui, à ses origines en 2008, ne proposait qu’un club de course à Charlesbourg. Toujours actif, celui-ci réunit les participants – «M. et Mme Tout-le-Monde» – jusqu’à trois fois par semaine pour un circuit de 5km encadré. «Ce sont des entraînements structurés. On travaille des techniques, on fait de la musculation, des étirements. Je lance aussi des défis», explique Mireille Massé. Pour ces coureurs amateurs, le club offre la motivation nécessaire pour chausser leurs espadrilles.

Mireille Massé cherche d’ailleurs d’autres volontaires pour chausser à l’occasion ses espadrilles à elle. «Ce que je veux, c’est amener une certaine diversification en déléguant des sorties de course.» C’est aussi, là encore, une question d’équilibre alors qu’elle voyage de plus en plus aux quatre coins du Québec pour donner des conférences. Sa dernière-née, «Course – nutrition – yoga: trouvez l’équilibre», vient donner tout son sens à ce que la biologiste médicale de formation travaille à mettre en place depuis 2008.

La session de printemps débute le 3 mai. Pour plus d’info: transform-action.com. Nos remerciements à Zeste Détente pour avoir mis ses locaux à notre disposition pour les photos.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *